Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

27 janvier 2021 3 27 /01 /janvier /2021 10:53
RD Congo : Martin Fayulu chasse Bemba et Katumbi de « LAMUKA »

Kinshasa, le 27 janvier 2021

Cheik FITA,

Envoyé spécial de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique

Dans un communiqué diffusé sur son compte twitter le mercredi 27 janvier 2021 vers 9H30 heure de Kinshasa, Mr Martin Fayulu, Président du parti politique congolais ECIDE et actuellement coordinateur de la plateforme « LAMUKA » déclare :

« … MM Bemba et Katumbi se sont écartés de l’objectif fondamental et de la vision de LAMUKA, ils doivent en tirer les conséquences qui s’imposent ».

Une façon polie de dire : « Toi et toi, dehors ! »

Plus haut dans le point 10 de ce communiqué, pour justifier sa conclusion, Mr Martin Fayulu déclare :

« … Une personne, un parti ou un regroupement ne peut appartenir à la fois à deux organisations politiques aux visions différentes et/ou contradictoires… »

Ayant eu à sa créaction en 2018 sept fondateurs, la plateforme LAMUKA ne compte plus aujourd’hui que deux membres à savoir : Mr Fayulu et Mr Muzitu. En sont partis : Vital Kamerhe, Félix Tshisekedi, Mbusa Nyamwisi, Freddy Matungulu et maintenant Jean Pierre Bemba et Moïse Katumbi.

En ayant plus que deux membres sur sept, la plateforme LAMUKA semble s'être vraiment applatie.

Durant la campagne présidentielle de 2018, Martin Fayulu s’était essentiellement appuyé sur l’électorat de Bemba, Katumbi, MBusa. Maintenant que ces béquilles sont parties,  et que Bemba et Katumbi sont littéralement « mis à la porte », Martin Fayulu ne devra plus compter pour l’avenir que sur ses propres biceps.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
27 janvier 2021 3 27 /01 /janvier /2021 06:48
Parlement congolais : vote et installation du nouveau bureau le 3 février 2021

Kinshasa, le 27 janvier 2021

Cheik FITA

Envoyé spécial de l'Info en Ligne des Congolais de Belgique

L’élection et l’installation du nouveau bureau de l’assemblée nationale aura lieu le mercredi 3 février 2021.

Cela a été confirmé dans une décision signée le 26 février 2021 et rendue publique le même jour, le président du bureau provisoire de l’assemblée nationale congolaise l’honorable M’boso Kodia Mpwanga Christophe.

Voici comment se présente le calendrier électoral du nouveau bureau de l’Assemblée Nationale de la RD Congo :

- jeudi le 28/01: dépôt des candidatures

- vendredi 29/01 : examen et validation des candidatures

- samedi le 30/01: affichage des listes

- lundi le 01 et mardi le 02/02: campagne électorale et audition des candidats au cours de la plénière

- mercredi le 03/02: élections et installation du bureau définitif.

Le jeudi 10 décembre 2020, à l'issue d'un vote secret au parlement congolais et retransmis en direct à la télévision nationale, Jeanine Mabunda Présidente de l'assemblée nationale avait été désavouée par le parlement! 281 voix sur 486 pour sa chute.

Tous les membres de son bureau avaient subi le même sort.

Jeanine Mabunda avait été élue Présidente de l’assemblée nationale par la volonté de l’ancien Président Joseph Kabila.

Ainsi, la majorité parlementaire avait basculé en défaveur du Clan Kabila.

Le phénomène se confirma par la suite, plusieurs députés étiquetés FCC, la plateforme de Joseph Kabila émigrèrent corps et biens vers la nouvelle plateforme « Union Sacrée pour la Nation » annoncée quelques jours plus tôt par le Président Félix Tshisekedi.

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
26 janvier 2021 2 26 /01 /janvier /2021 13:31
Vice-ministre Honoraire, Jean Collins Musonda reçoit des Congolais de la diaspora

Kinshasa, le 26 janvier 2021

Par Travis Vilar 

Samedi 23 janvier 2021, le vice-ministre honoraire de la justice Jean Collins Musonda  et son épouse ont reçu en leur résidence à Binza-UPN une dizaine de Congolais vivant à l’étranger, en séjour à Kinshasa.

Depuis une dizaine d’années, Jean Collins Musonda Kalusambo se rend en Europe pour des raisons professionnelles. Et chaque fois, il était chaleureusement reçu par ses amis et connaissances de la diaspora.

Profitant du début de l’année, période de présentation des vœux, et du fait qu’un grand nombre de Congolais vivant à l’étranger reviennent de plus en plus au pays, l’ancien Vice-ministre de la justice a donc convié à un repas tous ses amis de passage à Kinshasa.

Ne voulant pas se limiter au côté festif, Jean Collins Musonda Kalusambo qui est aussi écrivain, a convié également les éditions OCM de Kinshasa à la rencontre. Ceux-ci ont présenté les livres qu’ils ont publiés dernièrement dont ceux de Cheik FITA, écrivain et journaliste congolais vivant en Belgique.

S’en est suivie une séance de dédicaces par Cheik FITA dont le dernier livre « Coronavirus : Redevenir Homme » a été très bien accueilli par le public Kinois.

Bel exemple de solidarité et de retour de l’ascenseur.

Rappelons que Jean Collins Musonda est Président du parti DPLC.

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
25 janvier 2021 1 25 /01 /janvier /2021 20:03
Photo capture vidéo cheikfitanews

Photo capture vidéo cheikfitanews

Kinshasa, le 25 janvier 2021

Par Cheik FITA

Envoyé spécial de l'Info en Ligne des Congolais de Belgique

Par une ordonnance présidentielle lue le lundi 25 janvier 2021 peu avant 20heures à la télévision nationale congolaise, Monsieur Guylain Nyembo a été nommé Directeur de cabinet du Président de la République.

Il remplace à ce poste Vital Kamerhe actuellement en prison à Makala

Guylain Nyembo fut Représentant adjoint de l'UDPS-Belgique vers les années 2011.

Avant cette nomination, Guylain Nyembo était jusqu’alors Directeur de cabinet adjoint en charge des Questions économiques et de la Reconstruction.

Ci-dessous, une interview qu'il avait accordée à l'Info en Ligne des Congolais de Belgique à cette époque.

L'Info en Ligne des Congolais de Belgique présente au nouveau promu ses sincères félicitations en lui souhaitant succès et réussite.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 02:38
Billet. C’était il y a deux ans : RD Congo, sans un seul coup de feu !

Kinshasa, le 24 janvier 2021

Par Cheik FITA

Envoyé spécial de l'Info en Ligne des Congolais de Belgique

« Quand la petite de la chèvre regarde la chèvre, elle voit sa mère. Quand le lion regarde la chèvre, il voit une proie »

24 janvier 2019-24 janvier 2021. Il y a deux ans, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, candidat de l’UDPS accédait au pouvoir à l’issue d’un processus électoral qui aurait dû prendre fin deux ans plus tôt.

Que d’embûches, que de manœuvres dilatoires, que de morts avant d'arracher l'alternance!

Peu de gens croyaient en l’alternance au pouvoir à la tête de la RD Congo… Par les élections. Peu de gens croyaient en une alternance… Sans un seul coup de feu.

Nous si !

Comment ?

Quatorze mois avant le jour de la passation de pouvoir à la tête de la RD Congo, en observateur avisé de la vie politique congolaise et surtout Congolais vivant depuis des décennies dans ma chair et dans mon sang les péripéties politiques de notre pays, certains paramètres m’avaient convaincu que Joseph Kabila partirait du pouvoir par les urnes.

Avec moi d’autres Congolais, plus nombreux encore croyaient aussi en l’avènement de ce jour : c’était tous les millions de Congolais tant au pays qu’à l’étranger qui se mobilisaient pour le changement en RD Congo. Et parmi eux, les militants de l’UDPS, Union pour la Démocratie et le Progrès Social.

Il y eut certes des contestations comme cela arrive lors des élections dans plusieurs pays du monde. Mais au finish, à ces élections congolaises-là, il y eut un vainqueur : Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo du parti historique UDPS, fer de lance du combat pour le changement en RD Congo.

Le 24 janvier 2019, je mis un point final à la rédaction de mon livre : « RD Congo, sans un seul coup de feu ». 512 pages. Livre publié deux mois plus tard par les Editions OCM.

Le Jeudi 1er octobre 2020 à Bruxelles, à l’issue d’une interview en compagnie de trois autres confrères congolais, j’eus le privilège de remettre en mains propres au Président Félix Tshisekedi, un exemplaire de ce livre.

La date du 24 janvier 2019 peut-elle être considérée comme une date importante pour les Congolais ?

Oui, pour tous ceux qui aiment le Congo, pour tous ceux qui aiment la paix.

Mais pour les autres, peut-être pas. En tout cas pas pour ceux qui, quand ils regardent le Congo, voient d’abord leurs profits.

Tel est le sens du proverbe avec lequel j’ai commencé cet article. Et les premières phrases de mon livre « RD Congo, sans un seul coup de feu », c’est ce proverbe là : « Quand la petite de la chèvre regarde la chèvre, elle voit sa mère. Quand le lion regarde la chèvre, il voit une proie »

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
21 janvier 2021 4 21 /01 /janvier /2021 23:43
Lu pour vous. RDC : Des élus katangais chez Tshisekedi via Kitenge Yesu

Un échantillon bien représentatif des députés Katangais réunis au sein du Rassemblement des députés Katangais (RDK) s’est signalé  jeudi 21 janvier 2021 au cabinet du Haut représentant et envoyé spécial du chef de l’Etat, concession Gulf, à Ngaliema. Objectif : obtenir, toutes affaires cessantes, une audience auprès du président de la République et lui remettre, en mains propres, leurs désidérata contenus dans un cahier des charges.

A ses interlocuteurs, «Yesu » a dit saluer la démarche et a, sur-le-champ, fait part au Président de la République de l’option levée par les élus de le rencontrer. Proposition immédiatement saluée par le chef de l’Etat qui entend les 

photo: Patrick Ntumba Kabeya

pour lire la suite, veuillez cliquer sur le lien suivant:

http://www.congo-discovery.net/2021/01/21/rdc-des-elus-katangais-chez-tshisekedi-via-kitenge-yesu/

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
20 janvier 2021 3 20 /01 /janvier /2021 16:30
Document. Tribalisme? Racisme  ? La loi Congolaise a prévu des sanctions

L'arène politique congolaise évolue comme un no-man's-land où tout est permis. Apprentis politiciens, analystes autoproclamés débitent à longueur de journée dans les réseaux sociaux, des propos qui peuvent les mener droit en prison. Avec l'instauration progressive du pouvoir judiciaire, bien de personnes ayant la langue pendue pourraient se retrouver du jour au lendemain en prison. 

Beaucoup de gens pensent que le parlement devrait légiférer là dessus. Non. L'arsenal judiciaire Congolais a déjà prévu cela. Si dessous, une ordonnance-loi qui date de 1966!

Les délinquants sont avertis. 

 
DISCRIMINATIONS ET RACISME

 

Ordonnance - Loi 25-131 du 25 mars 1960 - Racisme et intolérance religieuse
Décr. du 13 juin 1960 - Discrimination dans les magasins et autres lieux public
O.-L. 66-342 du 7 juin 1966 - Racisme et tribalisme
25 mars 1960.-0RDONNANCE-LOI n° 25-13 Répression des manifestations de racisme ou d'intolérance religieuse. (M.C, 1960, p. 946)
Art. 1er. - Les inscriptions murales ou autres, le port d'emblèmes, les gestes, les paroles ou les écrits susceptibles de provoquer, d'entretenir ou d'aggraver la tension entre races, ethnies ou confessions sont punis d'une peine de servitude pénale d'un mois à un an et d'une amende n'excédant pas 3.000 francs, ou d'une de ces peines seulement.
Art. 2. - La présente ordonnance législative entrera en vigueur le jour de sa publication.
 
13 juin 1960. - DÉCRET - Discrimination dans les magasins et autres lieux publics. - Approbation de l'ordonnance-loi 25-491 du 1 er octobre 1959. (M.C., n°26ter, 1960, p. 101 et n°30, 1960, p. 2219)
Art. 1 er. - Dans les magasins et lieux publics, il est interdit de maintenir, d'aménager ou de faire maintenir ou aménager toutes installations distinctes, telles que guichets, entrées, comptoirs, etc., réservées à une race ou une ethnie déterminée.
Art. 2. -II est de même interdit de maintenir, de placer ou de faire maintenir ou placer des inscriptions, dessins ou signes quelconques indiquant les installations distinctes visées à l'article 1 er.
Art. 3. - Les infractions aux dispositions qui précèdent seront punies d'une servitude pénale de deux mois au maximum et d'une amende qui ne peut dépasser cinq mille francs ou d'une de ces peines seulement.
Art. 4. - En cas de récidive, le juge peut ordonner la fermeture de l'établissement pou rune durée déterminée, qui n'excédera pas deux mois.
Art. 5. - La présente ordonnance législative entrera en vigueur le 15 novembre 1959.
7 juin 1966. - ORDONNANCE-LOI 66-342 - Répression du racisme et du tribalisme. (M.C, 1966, p. 559)
Art. 1 er. - Quiconque, soit par paroles, gestes, écrits, images ou emblèmes, soit par tout autre moyen, aura manifesté de l'aversion ou de la haine raciale, ethnique, tribale ou régionale, ou aura commis un acte de nature à provoquer celle aversion ou cette haine puni d'une servitude pénale d'un mois à deux ans et d'une a de cinq cents à cent mille francs, ou d'une de ces peines seulement.
Si l'infraction a été commise par un dépositaire de l'autorité que dans l'exercice de ses fonctions, la servitude pénale sera de six mois au moins et l'amende de cinq mille francs au moins.
 
Si l'infraction a causé une désorganisation des pouvoirs publics, des troubles graves, un mouvement sécessionniste ou une rébellion coupable sera puni de la servitude pénale à perpétuité.
 
 
Art. 2. - Tout jugement ou arrêt condamnant un étranger par application de l'article 1 er ci-dessus sera notifié, en forme d'expédition régulière, dès qu'il aura acquis le caractère définitif, au Ministre ayant la sûreté nationale dans ses attributions, par le parquet de la juridiction qui a prononcé la condamnation.
 
Dans les quarante-huit heures suivant la réception de l'expédition du jugement ou de l'arrêt, l'expulsion du condamné sera prononcée par l'autorité compétente en vertu de la législation sur la police des étrangers.
 
Art. 3. - Seront dissous par ordonnance du président de la République les cercles, clubs, associations ou groupements dont les buts réels, l'activité ou les agissements seraient inspirés par une volonté de discrimination raciale, ethnique, tribale ou régionale.
 
Art. 4. - Sont interdites les associations tribales à caractère politique.
 
En conséquence les associations de celle nature existant à d'entrée en vigueur de la présente ordonnance-loi sont dissoutes de plein droit.
 
Art. 5. - Seront punis d'une servitude pénale d'un mois à deux ans et d'une amende de cinq cents à cent mille francs, ou d'une peine seulement:
1° ceux qui auront participé au maintien d'un cercle, d'un club, d'une association ou d'un groupement dissous par application  l'article 3; 
2° ceux qui, à titre quelconque, assumeront ou continueront d'assumer la direction ou l'administration de l'association visé à l'article 4. 
Art. 6. - Toute personne qui, ayant acquis connaissance l'exercice de ses fonctions, d'un fait réprimé par l'article 5 ci-dessus, ne l'aura pas dénoncé à l'autorité judiciaire dès le moment où elle l'aura connu, sera punie d'une servitude pénale de quinze jours à un an et d'une amende de deux cent cinquante à cinquante mille francs, ou d'une de ces peines seulement.
Si le coupable est un dépositaire de l'autorité publique, la servitude pénale sera de six mois à deux ans et l'amende de cinq mille à cent mille francs.

Art. 7. - Le décret-loi du 13 mars 1965 portant majoration des amendes pénales ne s'applique pas aux amendes prévues par la présente ordonnance-loi.
Art. 8. - Les infractions prévues par la présente ordonnance-loi seront poursuivies et jugées par priorité.
 
Art. 9. - L'article 75bis du Code pénal est abrogé.
 
Art. 10. - La présente ordonnance-loi entrera en vigueur dix jours après la date de sa signature


 
 

   

 

Ordonnance - Loi 25-131 du 25 mars 1960 - Racisme et intolérance religieuse

Décr. du 13 juin 1960 - Discrimination dans les magasins et autres lieux public

O.-L. 66-342 du 7 juin 1966 - Racisme et tribalisme

25 mars 1960.-0RDONNANCE-LOI n° 25-13 Répression des manifestations de racisme ou d'intolérance religieuse. (M.C, 1960, p. 946)

Art. 1er. - Les inscriptions murales ou autres, le port d'emblèmes, les gestes, les paroles ou les écrits susceptibles de provoquer, d'entretenir ou d'aggraver la tension entre races, ethnies ou confessions sont punis d'une peine de servitude pénale d'un mois à un an et d'une amende n'excédant pas 3.000 francs, ou d'une de ces peines seulement.

Art. 2. - La présente ordonnance législative entrera en vigueur le jour de sa publication.

 

13 juin 1960. - DÉCRET - Discrimination dans les magasins et autres lieux publics. - Approbation de l'ordonnance-loi 25-491 du 1 er octobre 1959. (M.C., n°26ter, 1960, p. 101 et n°30, 1960, p. 2219)

Art. 1 er. - Dans les magasins et lieux publics, il est interdit de maintenir, d'aménager ou de faire maintenir ou aménager toutes installations distinctes, telles que guichets, entrées, comptoirs, etc., réservées à une race ou une ethnie déterminée.

 

7 juin 1966. - ORDONNANCE-LOI 66-342 - Répression du racisme et du tribalisme. (M.C, 1966, p. 559)

Art. 1 er. - Quiconque, soit par paroles, gestes, écrits, images ou emblèmes, soit par tout autre moyen, aura manifesté de l'aversion ou de la haine raciale, ethnique, tribale ou régionale, ou aura commis un acte de nature à provoquer celle aversion ou cette haine puni d'une servitude pénale d'un mois à deux ans et d'une a de cinq cents à cent mille francs, ou d'une de ces peines seulement.

Si l'infraction a été commise par un dépositaire de l'autorité que dans l'exercice de ses fonctions, la servitude pénale sera de six mois au moins et l'amende de cinq mille francs au moins.

Si l'infraction a causé une désorganisation des pouvoirs publics, des troubles graves, un mouvement sécessionniste ou une rébellion coupable sera puni de la servitude pénale à perpétuité.

Art. 2. - Tout jugement ou arrêt condamnant un étranger par application de l'article 1 er ci-dessus sera notifié, en forme d'expédition régulière, dès qu'il aura acquis le caractère définitif, au Ministre ayant la sûreté nationale dans ses attributions, par le parquet de la juridiction qui a prononcé la condamnation.

Dans les quarante-huit heures suivant la réception de l'expédition du jugement ou de l'arrêt, l'expulsion du condamné sera prononcée par l'autorité compétente en vertu de la législation sur la police des étrangers.

Art. 3. - Seront dissous par ordonnance du président de la République les cercles, clubs, associations ou groupements dont les buts réels, l'activité ou les agissements seraient inspirés par une volonté de discrimination raciale, ethnique, tribale ou régionale.

Art. 4. - Sont interdites les associations tribales à caractère politique.

En conséquence les associations de celle nature existant à d'entrée en vigueur de la présente ordonnance-loi sont dissoutes de plein droit.

 

Art. 5. - Seront punis d'une servitude pénale d'un mois à deux ans et d'une amende de cinq cents à cent mille francs, ou d'une peine seulement:

1° ceux qui auront participé au maintien d'un cercle, d'un club, d'une association ou d'un groupement dissous par application  l'article 3; 

2° ceux qui, à titre quelconque, assumeront ou continueront d'assumer la direction ou l'administration de l'association visé à l'article 4. 

Art. 6. - Toute personne qui, ayant acquis connaissance l'exercice de ses fonctions, d'un fait réprimé par l'article 5 ci-dessus, ne l'aura pas dénoncé à l'autorité judiciaire dès le moment où elle l'aura connu, sera punie d'une servitude pénale de quinze jours à un an et d'une amende de deux cent cinquante à cinquante mille francs, ou d'une de ces peines seulement.

Si le coupable est un dépositaire de l'autorité publique, la servitude pénale sera de six mois à deux ans et l'amende de cinq mille à cent mille francs.
Art. 7. - Le décret-loi du 13 mars 1965 portant majoration des amendes pénales ne s'applique pas aux amendes prévues par la présente ordonnance-loi.

Art. 8. - Les infractions prévues par la présente ordonnance-loi seront poursuivies et jugées par priorité.

Art. 9. - L'article 75bis du Code pénal est abrogé.

Art. 10. - La présente ordonnance-loi entrera en vigueur dix jours après la date de sa signature

 

 


 

 

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2021 3 20 /01 /janvier /2021 14:19
USA. Photos du jour. Départ de Trump de la Maison Blanche
USA. Photos du jour. Départ de Trump de la Maison Blanche
USA. Photos du jour. Départ de Trump de la Maison Blanche
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA Photos capture d'écran France 24
17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 05:41
Lu pour vous. Il y a 60 ans, l’assassinat de Patrice Lumumba, un crime politique avec des responsabilités belges

Article de François Ryckmans sur l'assassinat de Patrice Lumumba, le 17 janvier 1961, il y a soixante ans, avec les responsabilités congolaises, mais aussi décisives des Belges et des Américains, alors que le Congo s'embrase dans une guerre civile :

 

Le 17 janvier 1961, au début de la nuit, l’ancien Premier ministre Lumumba et ses deux compagnons, Maurice Mpolo et Joseph Okito, sont exécutés par un peloton de la gendarmerie-armée katangaise commandé par un officier mercenaire belge, en présence de plusieurs ministres du Katanga en sécession.

Patrice Lumumba, devenu Premier ministre du Congo le jour de l’indépendance, le 30 juin 1960, l’a été pendant 67 jours seulement, avant d’être révoqué en septembre, puis assigné à résidence, arrêté ensuite, et transféré enfin au Katanga, pour y trouver la mort le soir même.

Soixante ans plus tard, grâce surtout au minutieux travail de la commission d’enquête de la Chambre des représentants belge et de ses experts, une part de lumière peut éclairer et permettre de mieux comprendre ces événements tragiques, leur enchaînement et les responsabilités tant au Congo qu’à l’étranger, y compris celles, irréfutables, de responsables belges.

Deux a priori doivent être évités : l’assassinat de Lumumba n’est pas dû à son discours du 30 juin 1960 devant le roi Baudouin, comme certains le croient encore ; il n’est pas non plus ...

Pour lire la suite, veuillez cliquer sur le lien suivant; 

https://www.rtbf.be/info/monde/afrique/detail_il-y-a-60-ans-l-assassinat-de-patrice-lumumba-un-crime-politique-avec-des-responsabilites-belges?id=10674305&fbclid=IwAR1g-mcjUwl93UnaruyEXe0zRpkO31Xo_Lda6GJov1kzTAZF43HE4CU_KPA

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
15 janvier 2021 5 15 /01 /janvier /2021 07:45
Média. Emission Santé-Actu sur BSC-TV autour du livre «Coronavirus: Redevenir Homme»
A suivre: Dimanche 17 janvier 2021 à 15H30
Emission "Santé-Actu" sur BSC TV Matin visible sur TNT à Kin ainsi que sur ORAO TV et le bouquet easy TV. Sujet. Entretien Animé par le journaliste Luzolo avec l'auteur du livre «Coronavirus : Redevenir Homme »
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens