Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 09:07

MISS-RDC-BELGIUM.jpg

 

Bruxelles.

Le samedi 9 mars 2013 en soirée aura lieu l’élection de la miss RD Congo Belgium. Quinze candidates sont en lice.

Lieu : Grand Casino de Bruxelles, 30, boulevard anspach.

Vendredi 8, une dernière séance de répétition a eu lieu au restaurant Inzia du quartier Matonge. Les candidates ont pu causer à bâtons rompus avec la presse, les membres du jury ainsi que les membres du comité organisateur.

À qui reviendra la couronne? Qui seront les dauphines?

Marice Kabedi a recueilli pour nous quelques propos des candidates, sous l’œil de Gérard Kanabasawo notre réalisateur.

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 9 mars 2013 

 
 
Partager cet article
Repost0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 23:31

 

STOP REYNDERS-Instantané 2 (28-02-2012 21-11)

Nous avons annoncé la mise en place prochaine d’une coordination des combattants Congolais de Belgique pour dimanche 17 mars 2013.

Avant cette annonce, nous avions rencontré monsieur Joseph Mbeka qui nous avait donné son point de vue sur le projet ainsi que sa vision.

Joseph Mbeka président de « Change in Congo » est  parmi les têtes d’affiche du mouvement des combattants, il a été de la plupart des manifestations.

Il n’a pas sa langue en poche. Plusieurs éléments vidéos que nous avons diffusé l’attestent.

« Du choc des idées, jaillit la lumière » dit-on. Cette interview ne vise pas à créer une polémique mais à donner un autre son de cloche, élément important dans la vie démocratique d’un groupe, d’une nation, démocratie qui est un des objectifs de la lutte de la plupart des congolais vivant à l’étranger.

Ci-dessous, la vidéo de son interview

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 8 mars 2013


Partager cet article
Repost0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 08:54

cesco 2013-P1010112-cheikfitanews

 

Sauf changement de dernière minute, le dimanche 17 mars 2013 à Bruxelles aura lieu la mise en place d’une coordination des combattants congolais de Belgique. Ce sera à la maison flamande africaine, Kuumba, au 35 rue de la paix au quartier Matonge de la commune d’Ixelles.

Initialement prévue pour le dimanche 10, la mise en place de cette structure a été repoussée d’une semaine suite aux contraintes d’organisation.

C’est ce que nous a déclaré maître Claude Kayembe Mbayi, membre du  CESCO 2013, comité électoral de la structure des combattants de Belgique.

La décision de mettre en place cette structure avait été prise lors du forum d’Ixelles du 2 février 2013. Ce jour-là, une commission technique avait été mise en place pour mettre à son tour un comité électoral.

Ce qui vient d’avoir lieu.

La coordination sera composée de cinq  personnes à savoir:

- Un coordinateur fédéral 

- Un coordinateur fédéral adjoint

- Un secrétaire fédéral 

- Un trésorier 

- Un porte-parole fédéral

Voici le chronogramme de ce processus électoral:

Vendredi 08 mars: début du dépôt des candidature.

Jeudi 14 mars à 12h00, fin  du dépôt des candidature.

Audition des candidats au CESCO

Vendredi, débat contradictoire entre les candidats à la coordination

Samedi 16, campagne électorale

Dimanche 17, élections.

Nous nous ferons le devoir d’actualiser régulièrement les informations sur ce processus.

 

Cheik FITA

Bruxelles le 8 mars 2013


Partager cet article
Repost0
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 08:05

SIT-N DEVANT UE JOHN MPALIZA-P1010105-CHEIKFITANEWS

Mardi 5 mars 2013 de 11h00 à 13h00, le « Réseau Paix pour le Congo (Italie) », le Forum des Associations congolaises de l'Etranger « FACE », et John Mpaliza, grand militant pour la paix en RD Congo, ont fait un sit-in, devant l'Union Européenne à Bruxelles. 

L'action visait à dénoncer le silence de l'Union Européenne face au drame que vivent des millions de congolais à l'est du pays.

Pour John Mpaliza et les autres Congolais venus avec lui d'Italie, les raisons de cette guerre sont connues: c'est d'une part les visées expansionnistes du régime de Paul Kagame du Rwanda, et d'autre part la complicité des multinationales avides du coltan exploité illégalement en RD Congo, coltan utilisé ensuite dans la fabrication des téléphones portables.

Malheureusement, des millions de personnes possèdent des téléphones portables sans savoir qu'ils ont entre leurs mains un téléphone dans lequel il y a du coltan de sang.

Le monde doit savoir cela, l’Union Européenne doit davantage s’impliquer pour le retour à la paix en RD Congo, le régime de monsieur Paul Kagame doit être obligé à se démocratiser.

John Mpaliza un des initiateurs de la manifestation avait effectué en septembre 2012 une marche de 1600 km entre l'Italie et Bruxelles pour sensibiliser le monde sur la situation dramatique que vivent les populations congolaises.

Cheik FITA 

Bruxelles, le 7 mars 2013


Partager cet article
Repost0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 16:54

 KENGO AU PARLEMENT BELGE-P1010100-CHEIKFITANEWS

Léon Kengo wa Dondo, président du sénat congolais a été reçu mardi 5 mars 2013 de 10h30 à 12h45 dans la commission relations internationales et défense du parlement belge.

C’était dans la salle internationale, sous la présidence de monsieur François Xavier de Donea qui avait à ses côtés madame Marie Arena.

Monsieur Kengo a donné sa lecture de la situation en RD Congo, au lendemain de la signature des accords d’Addis Abeba.

Dans son exposé d’un quart d’heure, Monsieur Kengo a évoqué l’essentiel des sujet qui font la une de l’actualité congolaise :

L’accord d’Addis Abeba ben sûr.

Les pourparlers de Kampala ou le pouvoir de Kinshasa considère que les accords de 2009 avec le CNDP sont déjà appliqués à 75%, alors que les pseudo-rebelles parlent de 50%.

Le projet de dialogue pour la cohésion nationale suggéré par monsieur « Joseph Kabila ». Pour monsieur Kengo, cela tarde à se concrétiser quant au fond et à la forme.

La bonne gouvernance : le pouvoir de Kinshasa espère faire de la RD Congo un pays émergent d’ici 2030, tout en tentant de doubler le budget national de 7 à 14 milliards de dollars avec une attention particulière pour les secteurs suivants : agriculture, transport, éducation, eau, électricité.

Malgré la croissance de 7%, la pauvreté demeure.

Les sénateurs et députés belges ont à leur tour balayé la situation congolaise avec des questions forts pertinentes :

l’exploitation annoncée du pétrole dans le parc de Virunga,

les violences faites à la femme, les violations des droits de l’homme : cas du Dr Mukwege, du procès Chebeya, de l’arrestation et la détention actuelle par l’ANR du médecin belge d’origine congolaise, le Dr Jean-Pierre Kanku,

La situation de la MONUSCO, et l’éventualité pour la Belgique de revoir sa position quant à l’envoi des soldats belges dans ses anciennes colonies.( recommandations de la commission Rwanda)

La possibilité d’élargir la coopération entre la RD Congo et la Belgique dans des domaines plus variés encore,

L’inefficacité de l’armée congolaise à remplir sa mission parce que pléthorique et mal payée,

Le caractère structurel et non ponctuel de la crise congolaise,

La transparence dans les recettes de l’état,

Des différentes réponses de monsieur Kengo aux députés et sénateurs belges nous pouvons retenir ceci :

Il n’y a plus d’autorisation d’exploiter le pétrole du parc de Virunga.

La situation à l’est ainsi que l’armée constituent les maillons faibles de la RD Congo.

Il y a nécessité d’existence d’une police locale.

Une trop grande importance a été donnée au contrat chinois en RD Congo. D’abord, les chinois sont partout en Afrique, et sur les dix milliards de dollars promis, on espérait voir même 6… Hélas…

La guerre récurrente avec son lot de refugiés congolais. Les états voisins qui affirment les accueillir devraient aussi assurer leur part de devoir en tant qu’états, vis-à-vis des réfugiés.

Quant au processus électoral pour asseoir la démocratie à la base, il y a eu un couac par rapport à la composition de la CENI (commission électorale nationale indépendante. En son temps, le sénat avait demandé qu’il y ait 26 membres ainsi que des représentants de la société civile. Le parlement avait opté pour treize membres. Sur base de clé de partage ?

C’est maintenant seulement que le parlement congolais rejoint cette position du sénat.

Dans la loi agricole, il y a l’article 16 que le gouvernement avait pratiquement imposé au parlement. Avec le refus des institutions de Breton Wood, une autre reculade est en vue.

Dans le cadre de la décentralisation, 40% des recettes sont rétrocédées  aux provinces. Mais les gouverneurs à leurs tours, répercutent-ils cela dans les territoires, ou se comportent-ils comme des satrapes, en ne privilégiant que les coins pour lesquels ils ont de la sympathie ?

Monsieur « Kabila » pourra-t-il briguer un troisième mandat ? Non, cette disposition est verrouillée au niveau de la constitution. Et au vu des élections chahutées de 2011, ce serait une mauvaise inspiration.

Pour que les investisseurs viennent en RD Congo, le pays doit afficher de véritables mesures  incitatives, l’investisseur étant « un gibier peureux ».

Dans le secteur minier, la RD Congo étant considérée comme un pays à risque, ceux qui ont investi dans les mines notamment voudraient d’abord récupérer leurs mises avant de payer les redevances à l’état. Cela n’est pas correct et devrait être corrigé.

Pour information, il y a eu en 2011 près de 500.000 tonnes de cuivre exportées au prix de 10.000 dollars la tonne !

Procès Chebeya. La cour militaire n’a toujours pas rendu son arrêt. « Plus ça dure, plus ça inquiète ».

La guerre de l’est, c’est la guerre des ressources.

Quant à la Belgique, compte tenu de notre histoire commune, elle est toujours attendue.

Et pour conclure, monsieur Kengo dira :

« Ce qui manque actuellement, c’est la volonté politique et un leadership clairvoyant. »

À l’issue de la séance, nous avons posé à monsieur Kengo deux questions.

    Sur la crise de légitimité du pouvoir : lui-même président du sénat élu en 2007 pour cinq ans, un an après la fin de la législature, il est toujours là ! Quant aux élections de 2011, nous lui demanderons ce qu’il pensait sur le fait que pour les congolais vivant à l’étranger, les aiguilles de la marche démocratique s’étaient arrêtées le 28 novembre 2011. Sa réponse :

« J’espère que la recherche de la cohésion nationale pourra passer par un dialogue qui aboutira à un consensus national. »

    Sur l’arrestation et la détention par l’ANR de docteur Jean-Pierre Kanku, sujet belge d’origine congolaise, il répondra :  "Je ne suis pas du domaine de la justice mais je vais m’enquérir."

Cheik FITA

Bruxelles, le 5 mars 2013

 KENGO AU PARLEMENT BELGE-P1010089-CHEIKFITANEWS

KENGO AU PARLEMENT BELGE-VAN LOUWE-P1010094-CHEIKFITANEWS

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 11:46

CHEIKFITANEWS-P1015291-GENEVE.JPG

Combattants de Genève. Photo d'archives. cheikfitanews

Vendredi 1er mars 2013 à Genève, lors d’une conférence sur la Paix,  M. Ban Ki-moon, Secrétaire Général de l’ONU a été pris à partie par des congolaises et congolais sur sa gestion de la paix en RD Congo et plus spécialement le tout dernier accord de paix signé à Addis Abeba le dimanche 24 février 2013.

C’était devant une assemblée des étudiants de HEI, de « notables » africains et de journalistes.

Les congolais ont interrompu le secrétaire Général de l’ONU afin de lui transmettre le message suivant:  

La dénonciation des politiques mortifères à l’œuvre dans la région des Grands Lacs et au Congo en particulier. 

Durant sa communication, « M. le Secrétaire Général de l'ONU a exprimé ses craintes à l'assemblée en ce qui concerne la Syrie, puis a voulu raconter comment ils avaient signé pour la ''paix'' en RDC à Addis-Abeba. Nous l'avons interrompu pour lui dire que cette paix n'en était pas une, qu'elle était factice, que les agresseurs du Congo, Rwanda, Ouganda, Burundi, n'étaient pas nommément cités, que c'était les prémisses à la balkanisation. Nous sommes Congolais, nous ne partageons pas forcément les mêmes idées politiques mais nous nous respectons car nous savons tous que c'est pour le Congo que nous luttons. »

S’étaient invités dans la salle, les compatriotes suivants: 

BK Kumbi, Félix Junior Mbayi Kalombo, Justin Manyanga Tshiswa Bantou, Maréchal Tshiunza Taty, Ngoi Mulopwe Gacond .

 

Cheik FITA & BK Kumbi

Bruxelles Genève, le 1er mars 2013

COMBATTANTS-DE-GENEVE.-cheikfitanews.PNG

Genève, 25 avril 2011 devant le siège de l'ONU. photo Cheikfitanews. 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 09:45

Invitation à l’assemblée générale du Rassemblement des forces vives de la Diaspora Congolaise RFVDC en sigle (Société Civile de la Diaspora Congolaise)

Chers compatriotes,

Une année jour pour jour le RFVDC plate forme de la Société Civile de la Diaspora Congolaise,  vient de totaliser une année d’existence depuis sa création à Bruxelles le 23 janvier 2012. Ainsi le comité directeur à qui revenait la mission de la matérialisation des objectifs du RFVDC à savoir, la mobilisation de la diaspora congolaise au principe d’une contribution volontaire de 5 € ou 7 $ par mois, pour la mise sur pieds des structures ci-après : Une chaine internationale de radio et télévision sur satellite. Une banque de la diaspora congolaise et un lobbying politico-diplomatique crédible, a l’honneur d’inviter tous les patriotes ainsi que les associations et organisations citoyennes de la diaspora congolaise, à prendre part à l’assemblée générale qui aura lieu le dimanche 24.03.2013 à 14 précises, sise Rue du Korenbeek Nr. 231, 1080 Bruxelles. Contact : 0032-493470765, 0049-15787549064 Soyez tous le bien venu !

- La liberté ne s’octroie pas sur un plateau d’Or. Mais elle s’arrache.

Le comité 

 

Culture. L'écrivain congolais Grégoire Roger Bokeme n'est plus

BOKEME SHA NE MOLOBAY cheikfitanews

Le Conseil national de la culture et le FAR du Bandundu rendent hommage à Bokeme
Le monde de la culture est en deuil. Le grand écrivain Bokeme Sha Ne Molobay n’est plus. Il a tiré sa révérence le 09 mars dernier à Kinshasa. Grégoire Roger Bokeme ne fut pas seulement écrivain avec plusieurs oeuvres littéraires. Il fut aussi poète et journaliste, auteur de plusieurs    articles de presse. L’illustre disparu a également été enseignant à l’ISP/Gombe et dans d’autres institutions universitaires et assumé quelques fonctions académiques. Bokeme Sha Ne Molobay a participé à plusieurs rencontres scientifiques et culturelles tant nationales qu’internationales. Au plan politique, il fut plusieurs fois conseiller et directeur de cabinet dans différents ministères. Expert à la Francophonie, il en sera le directeur du Village de la Francophonie lors du XIVème sommet tenu l’an dernier à Kinshasa. Roger Bokeme était marié et père d’une famille nombreuse. 

     C’est ce vendredi 22 mars que Grégoire Roger Bokeme Sha Ne Molobay sera conduit à sa toute dernière demeure au Nécropole «Entre ciel et terre» dans la commune de la N’Sele. La levée du corps se fait ce jeudi 21 mars 2013 à la morgue de l’hôpital général de référence de Kinshasa (ex hôpital Maman Yemo), avant d’atteindre le domicile du défunt sis 126 avenue Movenda à Ngiri-Ngiri, en passant par l’ISP/Gombe.

NDLR

Nous avions rencontré monsieur Bokeme pour la première fois en 1984, alors qu'il était conseiller au ministère de la culture. Nous étions en tournée théâtrale dans la capitale, venant du Katanga. Nous avons gardé de bonnes relations depuis. C'est une grande perte pour la culture congolaise.

Nous présentons à la famille du disparu nos condoléances les plus attristées.

Cheik FITA, Bruxelles, le 21 mars 2013

Jean Seti Yale est décédé à Bruxelles ce samedi 16.03.2013

SETI-YALE.PNG

Dignitaire de la deuxième République, Jean Seti Yale est décédé, ce samedi à Bruxelles, en Belgique, à l’âge de 70 ans des suites d’un cancer de la prostate. Originaire du territoire de Yakoma, district du Nord Ubangi, province de l’Equateur, Seti Yale était un des bras séculier du régime Mobutu, déchu em mai 1997.  Après des études primaires et secondaires chez les pères Scheutistes et les Capucins à Molegbe (Equateur), Seti avait rejoint l’Université de Lovanium à Kinshasa d’où il est sorti licencié en sociologie de la Faculté des sciences sociales en 1969. Des sources concordantes indiquent qu’il était membre du « Parlement «  des étudiants et de l’Association générale des étudiants de Lovanium.

SOURCE http://radiookapi.net/en-bref/2013/03/16/seti-yale-est-decede-lage-de-70-ans-bruxelles/

 

 

Flash... PNUD. Indice 2013 du développement humain: RD Congo, 186 sur 186.

Pas de quoi pavoiser.

Et...voici les dix bons derniers.

 

 

  1. Burundi
  2. Guinée
  3. République centrafricaine
  4. Erithrée
  5. Mali
  6. Burkina Faso
  7. Tchad
  8. Mozambique
  9. Congo (République démocratique du)
  10. Niger

Pour plus d'information, cliquez sur ce lien: http://hdrstats.undp.org/fr/pays/profils/COD.html

Bruxelles sous la neige le 12.03.2013

 

 

Retour en RD CONGO du Président Tshisekedi:

LE-PEUPLE-D-ABORD-cheikfitanews.jpg

suivre en cliquant sur le lien suivant: http://www.congonetradio.com/

08 MARS 2013

Bonne fête à toutes les femmes du monde,

et plus particulièrement aux mamans congolaises

CHEIKFITANEWS-S1520039-JOURNEE-DE-LA-FEMME.JPG

Décès d'Hugo Chavez, le Président Vénézuelien

Caracas, mardi 05.03.2013 à 16h25 heure locale

 

Le président vénézuélien Hugo Chavez n'est plus.

Nicolas Maduro, le vice-président du pays, a annoncé la mort du leader vénézuélien,

qui avait 58 ans. Celui-ci souffrait de graves problèmes de santé depuis juin 2011.

 

 

Sit-in pour la restauration d'une paix durable en RDC

Bruxelles, rond-point Schuman

Mardi 5 mars 2013 de 11h00 à 13h00


Le « Réseau Paix pour le Congo (Italie) » mobilisé autour de John Mpaliza, un jeune Congolais qui a effectué en septembre 2012 une marche de 1600 km entre l'Italie et Bruxelles pour sensibiliser le monde sur la situation dramatique que vivent les populations congolaises, a initié en collaboration avec le Forum des Associations congolaises de l'Etranger « FACE », dont il fait partie, une manifestation stationnaire « sit-in »UN SIT-IN le mardi 5 mars, de 11h à13h, au Rond-Point Schuman, pour revendiquer la restauration d'une paix durable en RDC
Contacts :  

Pour le Réseau Paix pour le Congo » et « FACE »
Contacts : Nicole Emany tél : +32485254303 email:emanycole@yahoo.fr
Béatrice Léonard Lomami : tél : +32489689084 email : mediconsults@yahoo.fr

Partager cet article
Repost0
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 20:37

 CONGOLAISES CHEZ L'AMBASSADEUR DU MAROC-BE-P1010076-CHEIKFI

CONGOLAISES CHEZ L'AMBASSADEUR DU MAROC-BXL-P1010085-CHEIKF

 

Mercredi 27 février 2013, des Congolaises de Belgique ont été reçues par son Excellence monsieur Samir Addahre, ambassadeur du Royaume du Maroc en Belgique. 

C'était dans le cadre des actions de lobbying de cette dynamique de femmes congolaises pour attirer l'attention du monde sur les assassinats et pseudo rebellions à l'est de la RD Congo. Le Rwanda qui tire les ficelles dans l'ombre n'est pas encore suffisamment condamné.

En guise d’introduction, l’ambassadeur Samir Addahre a d’abord parlé du Royaume du Maroc: les principes et valeurs qu’il défend, ainsi que le parcours politique du pays durant les dernières cinquante années. Membre fondateur de l’UA alors OUA, le Maroc est aujourd’hui en Afrique le deuxième investisseur après l’Afrique du Sud. Bien avant le « printemps arabe », le Royaume du Maroc avait déjà amorcé des réformes institutionnelles profondes, en tenant compte des aspirations du peuple dont il est à l’écoute.

Le Maroc est depuis longtemps pays ami de la RD Congo où il est déjà intervenu militairement sous le mandat de l’ONU.

Et aujourd’hui, le Maroc est membre du conseil de sécurité des Nations pour le groupe Afrique.

Quatre membres de la délégation des femmes congolaises ont présenté la situation de la RD Congo et le drame qui s’y déroule.

20 ans de conflits armés à l’est de la RD Congo par des pseudo rebelles, en réalité, instruments du régime rwandais de Paul Kagame. Le dernier avatar étant le M23.

Les provinces du Kivu et la province Orientale sont le cœur de trafic intenses de minerais stratégiques dont le coltan, trafic qui fait la fortune du Rwanda, de l’Uganda, des multinationales et des pseudo rebelles.

D’innombrables crimes de guerre, des viols des femmes, des enfants et même des hommes se perpètrent à l’est de la RD Congo. Il se signe des accords de paix desquels les criminels sortent toujours impunis. Le dernier exemple en date étant l’accord d’Addis Abeba du 24 février 2013.

La Monusco, force militaire des Nations Unies, onéreuse, qui ne fait jusque là qu’observer!

Les Congolaises ont demandé au Royaume du Maroc via son ambassadeur en Belgique, d’être le porte-voix de la souffrance congolaise pour un certain nombre de points: 

- Que la communauté internationale, l’ONU et le Maroc condamnent explicitement les gouvernements rwandais et ougandais pour leurs crimes dont le « fémicide ». Oui, ces deux pays agresseurs de la RD Congo  ont programmé et exécutent des plans d’extinction de la gent féminine à l’est de la RD Congo, avec comme conséquence future, le dépeuplement de l’Est du pays, la disparition des populations locales.

- Des  poursuites judiciaires des  régimes rwandais et ougandais.

- L’interdiction du recel par le Rwanda des minerais pillés en RD Congo.

Il sied de signaler la présence dans cette délégation de deux élues belges d’origine marocaine, qui ont toujours soutenu la cause des femmes congolaises.

Au nom de la délégation, la députée Bruxelloise Gisèle Mandaila a remis au diplomate marocain le mémo rédigé à cet effet.

Très attentif et touché par le message des femmes congolaises, l’ambassadeur du Royaume du Maroc en Belgique a promis de transmettre aux autorités marocaines compétentes, le rapport de cette entrevue.

 

Cheik FITA

Bruxelles le 28 février 2013 

 

 

CONGOLAISES CHEZ L'AMBASSADEUR DU MAROC-BXL-P1010078-CHEIKF
Partager cet article
Repost0
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 12:34

BARLY BARUTI A KUUMBA-P1010056-CHEIKFITANEWS

Le mardi 26 février à 18h30 à la maison culturelle flamande Kuumba de Bruxelles a eu lieu le vernissage d’une exposition de l’artiste congolais Barly Baruti.

À l’ouverture, et devant un public diversifié, l’artiste a expliqué le sens de ses tableaux dont la source d’inspiration est la RD Congo dans toute sa diversité.

Voici  quelques uns des tableaux qui sont exposés: la flutiste de Bandale, femme mangbetu, brigadier likili, wewa, under Goma eau.

Barly Baruty a également créé une œuvre picturale séance tenante. Plusieurs participants ont  immortalisé cette action en photo ou en vidéo via leurs téléphones portables.

Lors de l’interview qu’il nous a accordée, Barly Baruti, dont le talent de peintre lui vient de son père, a insisté sur le rôle unique de l’artiste : « L’œuvre artistique est un cliché que l’artiste retourne à la société, elle est unique, et ne devrait pas être récupérée pour des raisons politiciennes. »

Barly Baruti s’est dévoilé au public congolais à Kinshasa vers les années 1990. En tant qu’auteur de bandes dessinées, Il a à son actif plusieurs albums dont les précurseurs : « la voiture c’est l’aventure » et « la vie est belle ».

Parallèlement à sa création artistique, Barly Baruti a déjà initié plusieurs activités socio-éducatives à l’intention des jeunes congolais, via notamment l’ACRIA, « Atelier de création et initiation à l’art ».

 

Cheik FITA

Bruxelles, le 27 février 2013

 

Expo visible du 26 février au 18 mars 2013,à la maison africaine flamande Kuumba de Bruxelles. Rue de la paix N°35, quartier Matonge, commune d’Ixelles.


PUBLIC BARLY BARUTI A KUUMBA-P1010057-CHEIKFITANEWS 

Partager cet article
Repost0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 17:41

1. D’importants progrès ont été enregistrés en République démocratique du Congo pendant la décennie écoulée. Les processus de paix national et régional initiés alors ont établi la base d’une paix et d’une stabilité relatives dans de grandes parties du pays. De même, le gouvernement de la République démocratique du Congo a entamé, avec l’appui des partenaires, un certain nombre de réformes pour préparer le terrain à la reprise économique et la démocratisation du pays.

2. Cependant, l’est de la République démocratique du Congo continue de subir des cycles de conflit récurrents et des violences persistantes de la part de groupes armés tant nationaux qu’étrangers. 

3. Les conséquences de cette violence ont été plus que dévastatrices. Des actes de violence sexuelle et de graves violations des droits de l’homme sont utilisés régulièrement et quasi-quotidiennement comme des armes de guerre. Le nombre de personnes déplacées figure parmi les plus élevés au monde et tourne de façon persistante autour de deux millions de personnes. La mise en œuvre du programme national de reconstruction, de réforme du secteur de la sécurité et d’éradication de la pauvreté est constamment interrompue.

4. Malgré ces défis, la crise récente offre la possibilité de s’atteler aux causes profondes du conflit et de mettre un terme aux cycles de violence récurrents. Il est de plus en plus reconnu que la voie actuelle n’est pas viable. Partant d’une cessation des hostilités, des actions concrètes sont requises de la part du gouvernement de la République démocratique du Congo, avec le soutien des partenaires; 

des Etats de la région; et de la communauté internationale en soutien aux efforts déjà en cours de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs et de la Communauté pour le développement de l'Afrique australe.

5. Les principes énoncés à chacun de ces niveaux constitueront des engagements pris dans les domaines suivants: 

Pour le gouvernement de la République démocratique du Congo:

Un engagement renouvelé à:

 Continuer et approfondir la réforme du secteur de la sécurité, en particulier en ce qui concerne l’armée et la police;

 Consolider l’autorité de l’Etat, en particulier à l’est de la République démocratique du Congo, y  compris en empêchant les groupes armés de déstabiliser les pays voisins;

 Effectuer des progrès en ce qui concerne la décentralisation;

 Promouvoir le développement économique, y compris au sujet de l’expansion des infrastructures et de la fourniture de services sociaux de base; 

 Promouvoir la réforme structurelle des institutions de l’Etat, y compris la réforme des finances; et   Promouvoir les objectifs de réconciliation nationale, de tolérance, et de démocratisation. 

1 Dans ce contexte, la région est définie par les pays signataires de cet accord.

Pour la région:

 Un engagement renouvelé à:

 Ne pas s’ingérer dans les affaires intérieures des Etats voisins; 

 Ne pas tolérer, ni fournir une assistance ou un soutien quelconque à des groupes armés;

 Respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale des Etats voisins;

 Renforcer la coopération régionale, y compris à travers l’approfondissement de l’intégration économique avec une attention particulière accordée à la question de l’exploitation des ressources  naturelles;

 Respecter les préoccupations et intérêts légitimes des Etats voisins, en particulier au sujet des questions de sécurité;

 Ne pas héberger ni fournir une protection de quelque nature que ce soit aux personnes accusées de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité, d’actes de génocide ou de crimes d’agression, ou aux personnes sous le régime de sanctions des Nations Unies; et 

 Faciliter l’administration de la justice, grâce à la coopération judiciaire dans la région. 

Pour la communauté internationale:

 Le Conseil de sécurité resterait saisi de l’importance d’un soutien à la stabilité à long terme de la République démocratique du Congo et de la région des Grands Lacs; 

 Un engagement renouvelé des partenaires bilatéraux à demeurer mobilisés dans leur soutien à la République démocratique du Congo et la région, y compris avec les moyens appropriés pour assurer la durabilité de ces actions sur le long terme; et d’appuyer la mise en œuvre des  protocoles et des projets prioritaires du Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région des Grands Lacs;

 Un engagement renouvelé à travailler à la revitalisation de la CEPGL et à soutenir la mise en œuvre de son objectif de développement économique et d’intégration régionale;

 Une revue stratégique de la Mission de stabilisation de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) afin de renforcer son appui au gouvernement pour faire face aux enjeux d’ordre sécuritaire et favoriser l’expansion de l’autorité de l’Etat; 

 La nomination d’un Envoyé spécial des Nations Unies pour soutenir les efforts pour trouver des solutions durables avec un plan à plusieurs volets qui permettra la convergence de toutes les initiatives en cours. 

Mécanisme de suivi 

6. La République démocratique du Congo, les pays limitrophes, les partenaires régionaux et la communauté internationale travailleront de façon synchronisée afin de promouvoir ces principes. 

7. Un mécanisme de suivi régional impliquant les dirigeants des pays de la région, notamment de la République démocratique du Congo, de la République d’Afrique du Sud, de la République d’Angola, 

de la République du Burundi, de la République centrafricaine, de la République du Congo, de la République de l’Ouganda, de la République du Rwanda, de la République du Soudan du Sud, de la République unie de Tanzanie et de la République de Zambie, jouissant des bons offices du Secrétaire général des Nations Unies, de la Présidente de la Commission de l’Union africaine, du Président de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs et du Président de la Communauté pour le développement de l’Afrique australe, en qualité de garants du présent accord, sera établi et se réunira régulièrement pour passer en revue les progrès dans la mise en œuvre des engagements régionaux cidessus, dans le respect de la souveraineté des Etats concernés. 8. Ce mécanisme 11+4 est en soutien aux efforts régionaux en cours et sera par conséquent soutenu par et étroitement lié à l’Union africaine, la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs et la Communauté pour le développement de l'Afrique australe, ainsi qu’à d’autres partenaires internationaux, y compris l’Union européenne, la Belgique, les Etats-Unis d’Amérique, la France et le Royaume-Uni. Un plan détaillé pour la mise en œuvre de l’accord sera développé conjointement, y compris l’établissement de critères et mesures de suivi appropriées. 

9. Le Président de la République démocratique du Congo mettra en place, au sein du gouvernement, un mécanisme national de suivi en vue d’accompagner et de superviser la mise en œuvre des engagements pris au niveau national pour les réformes susmentionnées. Les Nations Unies, l’Union africaine, la Banque mondiale, la Banque Africaine de Développement et d’autres partenaires bilatéraux ou multilatéraux qui seront convenus apporteront leur soutien à ce mécanisme.

10. Le mécanisme de suivi national fonctionnera dans le respect total de la souveraineté de la République démocratique du Congo.

11. En République démocratique du Congo, la MONUSCO fera partie de la solution, et continuera à travailler en étroite collaboration avec le gouvernement de la République démocratique du Congo.

Fait à ADDIS ABEBA, le 24 Fevrier 2013

S.E. M. Joseph Kabila Kabange

Président de la République démocratique Congo

S.E. M. François Bozizé 

Président de la République centrafricaine

S.E. M. José Eduardo dos Santos

Président de la République de l’Angola

S.E. M. Pierre Nkurunziza 

Président de la République du Burundi

S.E. M. Denis Sassou Nguesso

Président de la République du Congo

S.E. M. Paul Kagame

Président de la République du Rwanda

S.E. M. Jacob Zuma

Président de la République d’Afrique du Sud

S.E. M. Salva Kiir Mayardit

Président de la République du Soudan du Sud

S.E. M. Yoweri Kaguta Museveni

Président de la République de l’Ouganda

S.E. M. Yoweri Kaguta Museveni

Président de la République de l’Ouganda

S.E. M. Michael Chilufya Sata

Président de la République de Zambie

S.E. M. Jakaya Mrisho Kikwete

Président de la République unie de Tanzanie

S.E. M. BAN Ki-moon

Secrétaire général des Nations Unies

Témoin

S.E. Dr. Nkosazana Dlamini Zuma

Présidente de la Commission de l’Union africaine

Témoin

S.E. M. Armando Emílio Guebuza

Président de la Communauté pour le développement 

de l’Afrique australe

Témoin

S.E. M. Yoweri Kaguta Museveni

Président de la Conférence Internationale des Grands Lacs

Témoin

 

 

 

Partager cet article
Repost0

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens