Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

6 mars 2018 2 06 /03 /mars /2018 21:29
Des dames aux petites vertus pour représenter la Congolaise à New York!

Une copie d'un ordre de mission pour New York reprenant des noms de quelques Congolaises est parvenue à la rédaction de l'Info en Ligne des Congolais de Belgique.

L'une des bénéficiaires de ce voyage a fait la "une " sur les réseaux sociaux: ses photos en tenue d’Ève ont été largement diffusées.

Avec la réserve d'usage compte tenu du flot immense de fake news qui envahissent la toile, s'il est établi que la dame  dénommée  Mujinga Yediid, membre du PPRD, femme aux petites vertus représentera la Congolaise à New York à la 62 ème session des Nations Unies pour le mois de la femme, ce serait une véritable insulte à la femme congolaise.

Nul n'ignore que la RD Congo compte  dans sa gent féminine, des sommités dans différentes disciplines scientifiques. Il aurait fallu que ce soit justement une dame aux mœurs légères qui aille représenter la RD Congo?

Les dirigeants du PPRD sont en devoir de clarifier cette situation. Un silence de leur part voudrait dire qu'ils sont coupables. 

Bruxelles, le 6 mars 2018

IL-CdB

 

Des dames aux petites vertus pour représenter la Congolaise à New York!
Partager cet article
Repost0
6 mars 2018 2 06 /03 /mars /2018 08:14
Des exploitants miniers rattrapés par l'illégalité et l'illégitimité de J. Kabila

« Le sol et le sous-sol congolais appartiennent aux Congolais », autant que «le sol et le sous-sol français appartiennent aux Français ».

Tel pourrait être la maxime qui planera sur la rencontre du 6 mars 2018 à Kinshasa entre le Président sortant et hors mandat Joseph Kabila et les PDG des plus grandes sociétés minières opérant en RD Congo.

Que veulent ces PDG ?

Qu'est-ce qui sortira de la rencontre ?

Où est l'intérêt de la RD Congo et du peuple congolais ?

Durant les dix-sept ans de règne de Joseph Kabila, des sociétés minières sont nées et ont prospéré en RD Congo. Ces sociétés avaient en face d'eux des animateurs d'institutions qui pouvaient engager et la République et le peuple congolais, même en touchant des dessous de table plantureux.

Quels contrats liaient ces entreprises minières à la RD Congo ? Ces contrats étaient-ils équitables ?

Selon le nouveau code minier, apparemment, les sociétés minières vont devoir payer un peu plus à l'état congolais.

D'où cette rencontre avec Joseph Kabila, en principe Président de la République, pour… Négocier !

Négocier quoi ?

Un problème très sérieux va plomber cette rencontre : celui de la légalité et de la légitimité de ceux qui doivent normalement engager l'état congolais ainsi que tous les 80 millions de Congolais.

Que peut le ministre des mines via qui les PDG des sociétés minières verront monsieur Joseph Kabila? Il est membre d'un gouvernement adultérin et non consensuel et rattrapé aussi dans l'illégalité et l'illégitimité.

Que peut Joseph Kabila aujourd'hui ? Pour engager la République et les 80 millions de Congolais, Joseph Kabila doit passer par les représentants du peuple que sont les parlementaires. Hélas, le mandat des parlementaires a déjà expiré.

 

Oui, il faudra toujours le rappeler, depuis le 31 décembre 2017, aucun Congolais ne peut se sentir concerné par une loi prise au-delà de cette date. Et les contrats signés en 2018 auront une durée de vie très courte, et 'engageront que leurs signataires.

Plus, la RD Congo est déjà en période pré-électorale, l'activisme de la CENI peut le témoigner. Dans moins de 12 mois, Joseph Kabila et tout son clan sont appelés à disparaître de la direction politique de la RD Congo.

Au mieux, après les élections, ils réussiront à se retrouver dans l'opposition, au pire, le clan sera en débandade, le conglomérat décapité, et la plupart des membres du clan poursuivis par la justice tant nationale qu'internationales suite à toutes les casseroles accumulées depuis 17 ans.

2018 est en RD Congo une année de non-état. Quel accord économique sérieux peut-on y conclure ? Aucun.

Il est fort probable que dans les différents accords miniers conclus entre 2001 et 2017, le poids de certains individus ait joué. Mais ces individus, que représentent-ils aujourd'hui ? Que représenteront-ils demain ?

Les PDG des entreprises minières ont-ils à ce point été distraits face à l'évolution politique catastrophique du pays ? Pensaient-ils vraiment que Joseph Kabila et son clan avaient encore des années de pouvoir, et continuer ainsi à leur servir de parapluie ?

Tous les hommes d'affaires du monde savent qu'il est très risqué d'aller investir dans un pays politiquement instable. Or en ce moment, en RD Congo, c'est pire que l'instabilité, c'est pratiquement la jungle.

Asphyxié financièrement, le régime de Joseph Kabila aurait bien aimé que les sociétés minières contribuent au budget de l'état cette année, et en sous-main, puisse enrichir quelques apparatchiks du système.

Mais les PDG des entreprises minières ne devraient-ils pas comprendre qu'ils ont intérêt à ce qu'il y ait des élections, que des dirigeants légitimes arrivent au pouvoir ?

Grâce à la stabilité politique, leurs investissements pourraient être mieux protégés.

Si les opérateurs miniers se rendent chez Joseph Kabila pour obtenir une quelconque faveur, c'est raté. La marge de manœuvre de Joseph Kabila est de plus en plus étroite, et l'avenir de la RD Congo se jouera bientôt sans Joseph Kabila.

Oui, le Président sortant a été rattrapé par son illégalité et son illégitimité, là où il ne s'y attendait pas.

En tant que grands opérateurs économiques, les PDG des entreprises minières ne peuvent pas l'ignorer… Et doivent en tirer toutes les conséquences.

Bruxelles, le 6 mars 2018

Cheik FITA

Des exploitants miniers rattrapés par l'illégalité et l'illégitimité de J. Kabila
Partager cet article
Repost0
4 mars 2018 7 04 /03 /mars /2018 20:41

Dans son émission Afrique 7 jours du dimanche 04 mars 2018, la Radio Internationale allemande a reçu comme invité le Congolais Cheik FITA pour commenter l'actualité de la RD Congo.

Tout y est passé;

- La cause profonde de la crise politique actuelle,

- La repression sauvage des manifestants, 

- Les pressions internationales et leur impact,

- La fameuse promesse de Joseph Kabila le Président sortant : "la constitution sera respectée",

- Le rêve d'un référendum pour faire sauter le verrou de la limitation des mandats à la présidence,

- La désignation ou non d'un dauphin par Joseph Kabila,

- L'apparition des jeunes du PPRD en véritable milice,

- L'énigmatique problème des vaches qui ont quitté l'Est du pays pour l'Ouest en suivant la trace de l'AFDL,

- La situation de l'opposition, si elle était prête ou pas, pour les élections,

- La machine à voter de Corneille Nangaa de la CENI,

- Les menaces de Nangaa de reporter les élections, si la machine à voter n'était pas utilisée,

- La présence ou non dans la loi électorale, de l'usage de la machine à voter.

Plus de détails, dans la vidéo ci-dessous

Info en Ligne des Congolais de Belgique

Partager cet article
Repost0
4 mars 2018 7 04 /03 /mars /2018 09:12
Augustion Kabuya & Corneille Nangaa, photo CENI

Augustion Kabuya & Corneille Nangaa, photo CENI

Le 1er mars 2018, une délégation de l'UDPS a été reçue à la CENI, Commission Électorale Nationale Indépendante.

C'était pour répondre à une invitation de la centrale électorale congolaise. D'autres partis de l'opposition avaient déjà été reçus précédemment notamment , Le MLC conduit par son Secrétaire Général Eve Bazaiba et l'UNC conduit par Vital Kamerhe son Président.

A ce propos, on peut lire ceci sur le site de la CENI:

"Comme tous les autres partis ou regroupements politiques reçus au siège de la CENI, la délégation de l’UDPS a expérimenté la Machine à voter, visité la salle des serveurs de la CENI et assisté aux opérations de traitement qualitatif et de consolidation du fichier électoral qui s’effectuent au Centre National de Traitement de la CENI.

Auparavant, les Membres de la CENI ont échangé, tour à tour, avec la délégation du Rassop, aile Kasa Vubu et de la Dynamique de l’Opposition conduite par M. INGELE IFOTO."

Devant défendre sa crédibilité en tant qu'arbitre des élections, La CENI a été inspirée d'entreprendre pareille démarche.

Après avoir écouté les explications de Corneille Nangaa Président de la CENI, monsieur Augustin Kabuya, porte-parole de l'UDPS a remis à la CENI un mémo contenant 45 questions, essentiellement sur la « machine à voter » qui fait polémique et sur les garanties de transparence que pourrait offrir le processus électoral congolais tel qu'il est actuellement piloté par la CENI.

Une première partie avec 38 questions sur le plan technique,

Une deuxième partie avec 7 questions sur le plan juridique.

Question 1 : Qui est le fabricant de la "machine à voter?"

...

Question 45:  En cas de contestation née de l'écart entre le vote électronique et le vote manuel,lequel des procès-verbaux sera affiché devant le bureau de vote?

Ci-dessous copie de ce mémo.

 

Bruxelles, le 4 mars 2018

Cheik FITA

Elections en RD Congo: Les 45 questions de l'UDPS à la CENI
Elections en RD Congo: Les 45 questions de l'UDPS à la CENI
Elections en RD Congo: Les 45 questions de l'UDPS à la CENI
Elections en RD Congo: Les 45 questions de l'UDPS à la CENI
Partager cet article
Repost0
3 mars 2018 6 03 /03 /mars /2018 13:57
Marathon pour la présidentielle congolaise, pourquoi pas une femme ?

Selon le calendrier de la CENI, Commission Électorale Nationale Indépendante de la RD Congo, le 23 décembre 2018 auront les élections, dont la présidentielle.

Qui succédera à Joseph Kabila ?

Plusieurs candidatures sont déjà virtuellement dans le starting-block. Candidatures masculines essentiellement jusque là.

Vendredi 2 mars 2018 en soirée, l'Info en Ligne des Congolais de Belgique a rencontré à Bruxelles, une Congolaise qui a déclaré vouloir concourir pour la présidentielle de décembre 2018 : Angela Ali, Docteur en Criminologie.

Lors de l'entretien, elle a exprimé ouvertement sa volonté de se porter candidate à la présidentielle congolaise.

Ses atouts ? Elle est femme, elle a un long parcours professionnel et politique, elle a une grande conviction, autant que la plupart des Congolaises et Congolais, elle est révoltée par la gestion calamiteuse du pays par le régime finissant, elle a un profil relevé… Bref, pour un Congo meilleur, elle est disposée et décidée à se jeter dans le marigot à caïmans qu'est l'arène politique congolaise.

À suivre et à tenir à l'oeil donc.

 

Ci-dessous, la vidéo de cet entretien.

 

Bruxelles, le 3 mars 2018

Cheik FITA

 

 

 

Marathon pour la présidentielle congolaise, pourquoi pas une femme ?
Marathon pour la présidentielle congolaise, pourquoi pas une femme ?
Partager cet article
Repost0
2 mars 2018 5 02 /03 /mars /2018 05:55
Lu pour vous. RDC, ballet diplomatique: Kinshasa tente de cacher son isolement
Analyse par Marie-France Cros.
 Depuis plusieurs semaines, le président hors mandat Joseph Kabila multiplie les échanges de visites avec les dirigeants des pays voisins. La Libre Afrique.be a consulté diverses sources dans la région et à l’extérieur; la majorité d’entre elles considèrent que cette inhabituelle activité diplomatique exprime l’inquiétude des pays voisins face à la situation en République démocratique du Congo (RDC), tandis que Kinshasa tente montrer que le régime n’est pas isolé.

 

Voilà des mois que Joseph Kabila s’échine à faire valoir auprès de ses voisins que si les Présidents du Burundi, du Rwanda et du Congo-Brazzaville sont arrivés à éliminer la limitation constitutionnelle à deux mandats présidentiels maximum, on devrait le laisser en faire autant. Mais tous les régimes ne sont pas égaux.
 
Si l’on sait les dirigeants de la région généralement peu sensibles aux exigences de l’Etat de droit, il n’en va pas de même pour celles de leur sécurité. Or, si plusieurs des voisins de la RDC ont réussi à se concocter une solution « légale » pour s’incruster au pouvoir, eux, contrairement à leur grand voisin, contrôlent leur territoire. Le Botswana – qui a demandé cette semaine « plus de pression » sur Kinshasa pour que le président hors mandat et interdit de se présenter à un nouveau mandat cède enfin le pouvoir – l’a rappelé: « Nous continuons à être les témoins d’une aggravation de la situation humanitaire dans ce pays, principalement parce que son dirigeant a persisté à retarder les élections et a perdu le contrôle de la sécurité ».
 
Méfiance croissante de la SADC
 
La colère de Kinshasa face à cette déclaration jugée « arbitraire » ne peut dissimuler la méfiance croissante de la SADC (communauté d’Afrique australe, dont la RDC est membre) face au Congo et à son incapacité de contrôler son territoire. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Joseph Kabila n’a pu trouver le temps, depuis novembre, de fixer une date pour l’arrivée à Kinshasa de l’Envoyé spécial de la SADC pour la RDC, l’ex-président namibien Hifikepunye Pohamba, ni de lui trouver des locaux pour ses bureaux.
POUR LIRE LA SUITE, VEUILLEZ CLIQUER SUR LE LIEN SUIVANT:
 

 

Lu pour vous. RDC, ballet diplomatique: Kinshasa tente de cacher son isolement
Partager cet article
Repost0
28 février 2018 3 28 /02 /février /2018 20:23
Assassinat de Rossy Mukendi: la pré-enquête de la société civile contredit la police

ASSASSINAT DE ROSSY MUKENDI TSHIMANGA PAR LA POLICE : CONCLUSIONS DE LA PRÉ-ENQUETE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE CONGOLAISE : 
1. Le personnel du service médical qui avait reçu Rossy Mukendi Tshimanga agonisant et tenté de le sauver, avait extrait deux balles réelles du corps de ce dernier! Le corps a été réquisitionné par la police pour raison d'enquête, le médecin de l'hôpital Saint-Joseph a été entendu et il y a de craintes à présent pour sa vie.
2. Pour couvrir le véritable auteur de l'assassinat, le Major Carine Lokeso Koso, la hiérarchie de la police a incriminé un autre policier au prétexte qu' il n'aurait pas respecté la consigne. Sous couvert d' anonymat, des policiers ont informé les enquêteurs de la société civile que ce policier substitué pour disculper le major Corine du crime commis, porte le nom d' emprunt d' un autre policier qui serait décédé il y a longtemps.
3. On ne peut pas tirer des balles en caoutchouc avec une Kalachnikov ! Pour le faire, on utilise des lanceurs de balles de défense (LBD) dont ne disposaient pas les policiers ce dimanche 25 février 2018.
Conclusion : nous sommes bel et bien devant un cas d'assassinat politique.                                      Sources protégées.   

 

Assassinat de Rossy Mukendi: la pré-enquête de la société civile contredit la police
Assassinat de Rossy Mukendi: la pré-enquête de la société civile contredit la police
Partager cet article
Repost0
18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 10:55
Félix Tshisekedi candidat à la Présidentielle?

Séjournant  en Belgique depuis quelques jours, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi  Secrétaire Général-adjoint de l'UDPS et Président du "Rassemblement" a été reçu par la fédération Belux de son parti pour un échange sur la situation du pays et les enjeux politiques de l'heure.

C'était  le samedi 17 février 2018 en soirée.

Depuis le 31 décembre 2017 à minuit, la RD Congo navigue sans véritablement un commandant à bord, les animateurs de toutes les institutions étant devenus hors mandat et donc illégaux et illégitimes. En tant que premier parti de l'opposition du pays, l'UDPS a son mot à dire sur la marche du pays et son avenir du pays.

Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi a donc passé en revue l'actualité du pays et de son parti: 

Un point s'est imposé: 

- La Présidentielle au niveau du pays, et l'élection à la présidence de l'UDPS.

Oui, pas de Président légal et légitime à la tête de la RD Congo, pas de Président non plus à la tête de l'UDPS, suite au décès en février 2017 d’Étienne Tshisekedi son Président à qui jusqu'à présent hélas, Joseph Kabila refuse toujours l'organisation des funérailles!

Alors, Félix Tshisekedi candidat à la présidence de l'UDPS au congrès du parti qui aura lieu début mars 2018?

Félix Tshisekedi candidat à la prochaine présidentielle en RD Congo?

Piégé par Dr Kabanda le Représentant Belux dans son mot de circonstance, Félix Tshisekedi n'a pu éluder la question. En trente deux secondes, Félix Tshisekedi y a répondu et voici sa réponse: "Le moment venu, je me prononcerai, mais je crois qu'il n'y a plus vraiment de mystère là dessus".

Dans le clan Kabila affaibli par différentes pressions intérieures et extérieures, c'est avec inquiétudes qu'on lorgne donc sur ce qui se passe à l'UDPS. 

Ayant tenté de diviser l'UDPS à coups de millions en débauchant Bruno Tshibala, Doly Ilunga et Tharcisse Loseke afin d'avoir sur scène deux ailes de l'UDPS, c'est avec beaucoup de regrets et d'amertumes que le clan Kabila qui pensait avoir en main "une aile"  de l'UDPS n'a en définitive aujourd'hui que quelques plumes de ce parti, des plumes tellement légères qu'elles sont devenues même encombrantes, en attendant que le premier coup de vent venu ne les emporte.

 

Bruxelles, le 18 février 2018

Cheik FITA

 

Félix Tshisekedi candidat à la Présidentielle?
Partager cet article
Repost0
8 février 2018 4 08 /02 /février /2018 09:47

Il y a peu, une vidéo de troupeaux de vaches traversant un village du Bandundu avaient créé l'émoi sur les réseaux sociaux.

Vaches conduites par des éleveurs rwandais? Comment sont-elles arrivées au Bandundu? Où vont-elles? 

Face à la rumeur et aux supputations de tout genre, où s'adresser?

La RTNC, la télévision nationale congolaise n'était apparemment pas en mesure de couper court à la rumeur, plus utilisée par les animateurs hors mandats des institutions congolaises pour se cramponnent au pouvoir.

Une vidéo  d'Adolphe Muzito, ancien Premier Ministre vient de donner une partie de la réponse, suite à sa descente dans le Bandundu, 

Des propos des éleveurs, on peut déjà retenir ceci: ces vaches sont venues d'Uvira à pieds, passant par le Kasaï, jusqu'au Bandundu. Objectif? Conquérir pas le pouvoir politique mais le marché kinois de la viande!

Un remake 20 ans après, de la marche de l'AFDL, ce mouvement politico-militaire qui était parti de Goma à l'Est du pays, pour conquérir le pouvoir à Kinshasa.

Pas vache comme histoire.

Bruxelles, le 8 février 2018

Cheik FITA

Ci-dessous la vidéo d'Adolphe Muzitu, suivie d'une interview du ministre  de l'agriculture de l'équipe Tshibala 

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 20:44
SN Brussels, fermeture de consulats...Un combat de chiffonnier made by clan Kabila

Les dirigeants à mandat expiré et qui se cramponnent à la tête de la RD Congo ont de nouveau exhibé leurs "biceps" le lundi 5 février 2018: après la demande de fermeture de la Maison Schengen à Kinshasa, ils ont récidivé et décidé tour à tour:

- De fermer le consulat congolais d'Anvers, demandant aux Belges de fermer à leur tour leurs consulats de Goma ou de Lubumbashi,

- De réduire le nombre de fréquences de vols de SN Brussels.

Ceci est ni plus ni moins qu'un combat de chiffonnier dans lequel le clan Kabila veut entraîner la Belgique. Kabila a-t-il la chance de gagner ce combat?

Engager un bras de fer avec la Belgique c'est véritablement singer Mobutu qui durant tout son règne prit des décisions contre la Belgique sous la colère, mais n'en assura jamais  le suivi, se satisfaisant des effets d'annonces médiatiques.

En dictateur, il laissait le sale boulot à ses collaborateurs pour donner une certaine crédibilité à ses décisions prises dans un saut d'humeur.

La Belgique fonctionnant en véritable état encaissait le coup, l'analysait, étudiait les moyens de ne plus tomber dans le même piège lors d'une prochaine "crise belgo-congolaise".

Dans l'affaire "consulats", Kabila et les siens ont-ils calculé ce que le Congo perd financièrement, socialement et politiquement?

Les Congolais et les belges d'origine congolaise ne sont-ils pas les plus grandes victimes, tant à Goma, Lubumbashi qu'à Anvers? Devant débourser plus et perdre plus de temps pour obtenir leurs visas par exemple?

Politiquement donc, Kabila peut s'en foutre, il n'a pas de compte à rendre au peuple car, sa présence à la tête de la RD Congo en ce 5 février 2018, il ne la doit pas au peuple congolais. Son deuxième et dernier mandat d'ailleurs chahuté ayant déjà expiré d'une part, et ne restant à la tête de la RD Congo que par le non respect de la constitution et de l'accord de la Saint Sylvestre, l'usage de la force, de l'armée, des services des sécurités et de la police.

Socialement, pour la Belgique, des agents belges vont certes perdre leurs affectations, mais par leurs boulots. Ils ne se retrouveront pas au chômage parce que ce sont des fonctionnaires de l'Etat, ils seront affectés ailleurs.

Et le personnel congolais tant à Kinshasa (maison Schengen) à Anvers, à Goma et à Lubumbashi, quel sera son sort?

A Anvers, les entrées d'argent grâce au visa arrondissaient les fins des mois des agents congolais à qui le ministère des affaires étrangères n'envoie rien, à Goma, Lubumbashi et Kinshasa, tout le personnel congolais se retrouvera au chômage au sens congolais du terme, dans un pays où plus de 90% de personnes sont au chômage!

Quand on connaît le nombre de personnes qui vivent grâce au salaire des rares personnes qui travaillent. 

Cela, Kabila et les siens s'en moquent aussi.

Quant à la réduction des fréquences des vols de SN Brussels, là Kabila et ses ouailles sont véritablement tombés dans le panneau.

Le journal le Phare de Kinshasa du mardi 6 février 2018 a publié un excellent article, sous la signature de notre confrère KIMP. et intitulé: " Dans sa bataille contre Bruxelles : Kinshasa se trompe de cible et
frappe l’Allemagne ".

Recommandation est faite à tous les kabilistes d'acheter le journal le phare de ce mardi 5 février pour lire cet article... 

Quand le Cardinal Monsengwo parle de "médiocres", certains se fâchent! 

Le bras-de-fer engagé entre la RD Congo et la Belgique n'est ni plus ni moins qu' un combat de chiffonniers dans lequel les illégaux et illégitimes à la tête de la RD Congo voudraient entraîner l'ancienne métropole. Un combat perdu d'avance, une fuite en avant, signe de fin de règne.

Bruxelles, le 6 février 2018

Cheik FITA

SN Brussels, fermeture de consulats...Un combat de chiffonnier made by clan Kabila
Partager cet article
Repost0

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens