Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Archives

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

15 août 2021 7 15 /08 /août /2021 22:48
Kinshasa. Création du « Réseau des Maisons de Jeunes et de la Culture »

Kinshasa, le 15 août 2021

Par Travis Vilar

 

Dimanche 15 août 2021 à Kinshasa, à l’issue d’une séance de travail entre des membres de l’association des anciennes d’Umoja-Kolwezi, une quinzaine de jeunes et Cheik FITA administrateur de l’asbl de droit belge ACRDC, il a été créé le « Réseau des Maisons de Jeunes et de la Culture »

Une équipe de coordination provisoire a même été choisie.

Le « Réseau des Maisons de Jeunes et de la Culture » qu’est-ce ?

En 2011 à Bruxelles il avait été créée une asbl dénommée « Alliance Citoyenne pour la RD Congo » en abrégée, ACRDC.

Cette association avait entre autres comme objectif la création en RD Congo des maisons de jeunes et de la culture.

Mais l’environnement politique d’alors ne se prêtait pas à pareilles initiatives. C’est avec l’alternance à la tête de la RD Congo qu’un climat propice à pareilles initiatives s’est installé.

C’est ainsi que profitant de son séjour littéraire pour la promotion de son coffret de livres, Cheik FITA de l’ACRDC avait échangé avec les membres de l’association des Anciennes du lycée Umoja de Kolwezi sur le projet. Celles-ci étaient très intéressées. C’est ainsi que dimanche 15 août, les anciennes d’Umoja-Kolwezi ont organisé une séance de travail à laquelle étaient invités des jeunes, dont certains, fils des membres pour un échange et des discussions.

Depuis la Belgique par télé-audio, Daniel Otto Président d’ACRDC a donné les grandes lignes de leur association et les opportunités que présentait un partenariat Belgique-RDC via son association et les anciennes d’Umoja-Kolwezi.

Cheik FITA s’est alors longtemps adressé aux jeunes pour leur donner les tenants et aboutissants du projet.

Ci-dessous l’essentiel de son argumentaire.

Du constat.

Actuellement en RD Congo, il n’existe pratiquement pas de maisons de jeunes et de la culture, dans aucune commune. Les jeunes congolais sont abandonnés à leur triste sort. Et quand on jette un coup d’œil dans les pays occidentaux, toutes les communes sont pourvues de pareilles structures.

Pour retrouver pareilles infrastructures, il faut remonter plus de trente ans dans le temps.

En 1992, lors de la CNS, la Conférence Nationale Souveraine, des actes avaient été pris demandant à l’état :

  • « La construction d’une maison de la culture comprenant une salle polyvalente, une bibliothèque et des salles de jeux au sein de toute agglomération de plus de 10.000 habitants ;
  • La construction d’un centre culturel avec salles de spectacles et d’une bibliothèque au sein d’une agglomération de plus de 100.000 habitants et dans toutes les municipalités ;
  • La construction d’un complexe culturel comprenant au moins une grande salle de spectacles, un hall d’exposition, une bibliothèque et une salle de lecture dans toute agglomération de plus d’un million d’habitants et dans le chef lieu de régions.

Depuis ce temps, soit trois décennies, y a-t-il déjà eu un début d’exécution de cela ?

Non !

Si depuis trente ans, l’Etat congolais n’a rien fait en la matière, y a-t-il une preuve qu’il le fera cette année, l’année prochaine ou les années à venir ?

Qui sont les victimes ?

Les jeunes.

Or,

  • Les jeunes représentent plus de la moitié de la population congolaise,
  • Les jeunes sont la catégorie sociale la plus dynamique du pays,

Et l’on dit souvent : « Les jeunes sont l’avenir de demain ».

En quoi tous ces jeunes de 1990 à 2020 ont-ils pu être l’avenir du pays, sachant que durant tout ce temps ils ont été privés par l’Etat d’un de leurs droits les plus importants : le droit à la culture.

Que faire alors ?

Qui doit changer cet état de choses ?

Les jeunes eux-mêmes, les premiers concernés.

Ils doivent se mobiliser pour l’obtention :

D’une  maison de la culture pour toute agglomération de plus de 10.000 habitants, autrement dit : 10.000 Maisons des Jeunes et de la Culture à travers le pays.

 

Modus opérande et définition

Comment y arriver ?

Grâce  à cette initiative : le Réseau des Maisons de Jeunes et de la Culture.

Qu’est-ce ?

Le Réseau des Maisons de Jeunes et de la Culture.

C’est une plate-forme qui vise à gérer et coordonner  plusieurs Maisons de Jeunes et de la Culture à créer à travers toute la République.

Le R-MJC a comme entre autres objectifs de faire prendre conscience à chaque jeune Congolaise et à chaque jeune Congolais :

  • Qu’un de ses plus grands droits, c’est le droit à la culture, à l’information et au loisir.
  • Que le droit à la culture, à l’information et au loisir s’acquiert et s’exerce à la base c’est-à-dire là où l’on vit à savoir, le quartier, la commune, la ville,
  • Que pour défendre ce droit et en jouir, les jeunes doivent s’organiser à la base en groupe, établir une liste de leurs besoins et chercher les moyens pour leur financement.
  • Que prioritairement, il est impérieux que les jeunes aient un lieu de rencontres, d’échanges, d’informations et de culture appelé : Maison de Jeunes et de la Culture. MJC.

Une fois ces préalables établis, le R- MJC jouera alors pleinement son rôle de plate-forme :

  • En mettant en réseau toutes les MJC et en assurant la promotion,
  • En suscitant le jumelage avec les jeunes Congolais vivant en occident via leurs communes, pour des soutiens financiers, matériels et pour la formation,

 

En résumé :

Nature et structures

Le réseau des maisons de jeunes et de la culture pour jeunes congolais se veut être une structure à deux interfaces :

1)    En Europe, en Amérique ou dans des pays émergeants d’Asie, un groupe de Congolais et amis du Congo s’organisent dans une ville ou une commune pour collecter des fonds et du matériel à caractère social ou culturel : ordinateurs, appareils médicaux, petits outils d’agriculture…)

2)    En RD Congo, cette mini structure choisit une ville ou une commune en RD Congo afin d’établir un jumelage via une structure locale comme interface.

Objectifs

-    Mettre en place dans différentes communes ou ville d’occident une cellule de jumelage.

-    Aider la cellule d’occident à créer une cellule jumelle dans une commune ou une ville en RD Congo

-    Soutenir les jeunes en RD Congo via ce jumelage.

A l’issue de cet exposé, un échange a eu lieu avec les jeunes.

Ci-dessous certaines de leurs préoccupations :

  1. Doit-on commencer la mobilisation dès maintenant ?
  2. La culture des jeunes est un enjeu pour l’état aussi. Et si l’état s’y mêlait en décidant de réaliser cela lui-même ?
  3. Ce projet est-il seulement culturel, ou doit-on envisager aussi qu’il génère des emplois rémunérés ?
  4. S’il faut démarrer, cela sera-t-il seulement pour les communes urbaines ou devrait-on s’intéresser aussi à l’intérieur du pays ?
  5. Dans la mentalité des jeunes kinois, quand tu viens avec un tel projet, ils te demandent, que gagnerai-je moi ?
  6. Les activités à organiser dans ces MJC seront-elles gratuites ou payantes ?

Après échanges et discussions, il a été décidé de mettre en place un comité provisoire de coordination du projet : « Réseau des Maisons de Jeunes et de la Culture »

Il est composé des jeunes suivants :

Bianca Kabwe,

Consoly Ebende,

Venica Bikomba,

Providence Bikomba,

Andréa Bosombo.

Prochaines étapes :

Rédaction de la charte devant régir le projet,

Choix des communes pilotes,

Rédactions des correspondances aux différentes autorités,

Campagne de mobilisation des jeunes de différentes communes de la République afin qu’ils adhèrent au projet.

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens