Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : cheikfitanews
  • : Info en ligne des Congolais de Belgique
  • Contact

BRÈVES NOUVELLES

 

kabila oyebela

Antenne monde de la société civile de la RD Congo ou:

comment contrôler La CENI et les élections en RD Congo…

Rejoignez la plateforme

               

 Nous Soutenir

Depuis le 25 décembre 2006, date de création de notre site à aujourd’hui, vous êtes des centaines de milliers à avoir lu nos articles ou consulté notre site. Nous vous en remercions. Derrière ces articles, ces reportages photos et vidéos, il y a un travail de titan, de sacrifices énormes et un coût très élevé: temps, ordinateurs, caméras, appareils photos, supports numériques, logiciels, billets de train, de bus, d’avions, chambres d’hôtel…2015 et 2016 seront deux années déterminantes pour la RD Congo durant lesquelles, une information fiable sera un grand allié de la paix, de la justice, de la stabilité… Pour le bien être du plus grand nombre, dans ce sous-continent. Si vous pensez que notre travail peut y contribuer, la meilleure façon de confirmer votre conviction, c’est de faire un don, aussi petit soit-il, pour soutenir cette action.

Par paypal : cheik-fita@myway.com par compte bancaire avec comme mention, «Soutien à Info en ligne des Congolais de Belgique» Compte bancaire n ° 000-3415900-45 IBAN BE44 0003 4159 0045

BIC BPOTBEB1

 CONTACT Téléphone : 0032495336519mail via le lien suivant:  http://ann.over-blog.com/blog-contact.php?ref=522882

VIDEO à voir et à partager 

Cheik FITA :  Philosophe, journaliste, dramaturge et metteur en scène congolais. Coup de projecteur sur l'homme, son parcours, sa philosophie, ses oeuvres, Ses convictions, son approche de l'actualité congolaise et belgo-congolaise, son avis sur le boycotter des musiciens du Congo par les combattants ...

Liste des 85 Multinationales Qui soutiennent la guerre en RD Congo

Coltan-en-rd-congo-cheikfitanews.jpg

Le saviez-vous ? Il y a du sang dans mon portable et ma TV, c’est ce que je viens de découvrir en regardant un ancien reportage de Canal Plus datant de 2009 sur le pillage des matières premières de la RDC, notamment le Coltan, par les multinationales occidentales. Le Coltan est un minerai entrant dans la composition de nombreux composants électroniques que l’on retrouve dans les portables, les télévisions, les ordinateurs, les armes : missile. Voici la liste des 85  multinationales (ci_dessous) mises en cause par l’ONU, dans le pillage de la RDC et dans le financement indirect de la guerre civile à l’Est, dans un rapport de 2003. Suite à ce rapport, l’ONU n’a pris aucune sanction et n’a pas fait appliquée l’embargo préconisé. - 

cheikfitanews.net, contact Téléphonique: 0032495336519

Recherche

FLASH-NOUVELLES EN BREF-BREAKING NEWS

KINSHASA, vue de Brazzaville

CHEIKFITANEWS KIN VUE DE BRAZZA

LOGO CONGRES MONDIAL DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

BANQUE DES DONNEES DES CONGOLAIS VIVANT A L'ETRANGER

Une nécessité

Texte Libre

MOSAIQUE-SITE-3-copie-1.png

11 juin 2024 2 11 /06 /juin /2024 22:01
Investiture du gouvernement Suminwa : grosse affluence au Palais du Peuple

Kinshasa, le 11 juin 2024

Par Cheik FITA

Mardi 11 juin 2024 à l’occasion de l’investiture du gouvernement Suminwa, le Palais du Peuple siège du parlement a été littéralement envahie par des milliers de personnes, un nombre bien supérieur à la capacité d’accueil de l’hémicycle.

Conséquences, bousculade à toutes les entrées, cohue… Heureusement, la police avait déployé un très grand nombre d’agents pour imposer un minimum d’ordre.

Tant l’enclos du palais du peuple que certaines balustrades de l’immeuble étaient tapissés de bâches au nom de différents ministres promus. Jusque 12h00, les partisans de différents partis politiques continuaient à arriver. La circulation aux environs du palais du peuple était devenue pratiquement bloquée.

L’ambiance à l’intérieur de la salle ressemblait plus à celle d’une manifestation populaire qu’à celle d’une assemblée parlementaire.

C’est à 13h50 que la parole a été donnée à la Première ministre pour d’abord présenter les membres de son gouvernement, ce qui lui a pris une bonne demie heure. Suivra enfin la présentation du programme d’action 24-28 de son gouvernement. Celui-ci sera axé essentiellement sur les points suivants :

  1. Promouvoir l’emploi
  2. Protéger et renforcer le pouvoir d’achat des Congolais,
  3. Protéger le citoyen, havre de paix,
  4. Construire une économie diversifiée et compétitive,
  5. Faciliter l’accès aux services de base, disparité entre ville et campagne
  6. Renforcer l’efficacité des services publics.
Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
24 avril 2024 3 24 /04 /avril /2024 12:32
photo, Cheik FITA

photo, Cheik FITA

Kinshasa, le 24 avril 2024

Par Cheik FITA

Le Président congolais Félix Tshisekedi a posé la première pierre d’une maternité ultra-moderne qui sera érigée dans l’enceinte de la maternité de Kintambo dans la commune du même nom.

C’était en présence de plusieurs personnalités nationales et locales. Cette nouvelle maternité aura plusieurs particularités :

  • Elle sera construite par les bâtisseurs de la République du Service national.
  • Et ces bâtisseurs sont des anciens « Kuluna » qui ont été reconvertis après quelques années d’encadrements, en maçons, menuisiers, électriciens…
  • Le nouvel immeuble aura un rez-de-chaussée et deux étages, sur une superficie de 3266 m².
  • Le nombre de lits passera de 110 à 250.
  • Les travaux dureront entre 18 et 24 mois.

Faisant d’une pierre deux coups, les bâtisseurs de la République donneront un coup de jeune à l’ancienne maternité qui date de 1952. Tout sera relooké, de la toiture au parquet en passant par les façades.

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
7 avril 2024 7 07 /04 /avril /2024 14:29

 

Kinshasa, le 10 avril 2024

Par Cheik FITA

Par une ordonnance présidentielle publiée au journal télévisé de la RTNC mercredi 10 avril 2024 en soirée, Me Claude Kayembe Mbayi a été nommé Directeur Général de l’ARMP, Autorité de Régulation des Marchés Publics.

Avocat chevronné, rigoureux et ayant un très fort caractère, Claude Kayembe Mbayi totalisera 20 ans de barreau le 1er juillet prochain.

Actuellement avocat au barreau de Kinshasa, Claude Kayembe Mbayi a été également avocat au barreau de Bruxelles et à celui de Charleroi en Belgique où il est très connu et apprécié dans la grande communauté congolaise de Belgique.

Avant d’accéder à ce poste, Me Claude est passé par un concours où plusieurs dizaines de candidats s’étaient présentés. Après une présélection, il passera par une dernière sélection où ne figuraient plus qu’une poignée de postulants.

Une audition par le conseil d’administration clôturera ce parcours.

Politiquement engagé, en 2010, Me Claude Kayembe Mbayi avait été parmi les avocats de Belgique qui avaient créé l’association « Tshisekedi for Président » pour soutenir la candidature de Feu Etienne Tshisekedi à la présidentielle de 2011.

En tant qu’intellectuel, Me Claude Kayembe est l’auteur de plusieurs articles publiés dans plusieurs médias.

Me Claude Kayembe Mbayi est surtout auteur du livre « Verrous et contrôles constitutionnels en Afrique ».  Ce livre de 459 pages avait été préfacé rédigée par feu Tshisekedi wa Mulumba,

C’est donc un homme de caractère qui conduira désormais les destinées de l’ARMP.

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
5 avril 2024 5 05 /04 /avril /2024 19:32

NPM. Cheik FITA, Tassy KINKELA, André WAMESO, Ron BIMWALA. 

Kinshasa, le 7 avril 2024

Par Travis Vilar

Samedi 6 avril 2024, la Fondation Jean Moreno Kinkela a organisé à la paroisse Sainte Anne de la Gombe une messe d’action de grâce à l’occasion des vingt ans de la disparition de l’avocat, intellectuel et homme d’Etat congolais : Jean Moreno Kinkela Vi Kan’sy. Kinkela fut rapporteur de la CNS, puis du Haut Conseil de la République, dernier parlement avant la chute du régime de Mobutu.

Dans l’assistance, on pouvait apercevoir des personnalités politiques et culturelles qui avaient côtoyé Me Kinkela dont Docteur Sondji compagnon de lutte de Kinkela, et des personnalités actuelles : André Wameso, Directeur de cabinet adjoint du Chef de l’Etat, Ron Roger Bimwala, questeur du bureau d’âge de l’assemblée nationale … Ainsi que plusieurs avocats.

Outre l’homélie de l’abbé Freddy T. Nsimba officiant du jour qui avait axé son message sur le retour du Christ dont on ne peut connaître ni le jour ni l’heure, quelques témoins ont pris la parole : l’éditeur Franck Kitenge Fita des Editions OCM, Tassy Kinkela Tambasi Président de la fondation et fils biologique de Me Kinkela, Professeur Yoka Lye Mudaba, écrivain, ancien DG de l’INA et ami d’enfance de Kinkela, Marcel Ngoie, éditeur du quotidien « La Prospérité »…

Abordé par la presse après le culte, Cheik FITA, écrivain bruxellois, ancien parlementaire de 1992 à 1997 a eu ces mots à propos de l’évènement :

« Mr Kinkela Vi Kansi est une personnalité hors norme comme l’a dit Professeur Yoka Lye dans son témoignage… En ce moment, la jeunesse congolaise n’a pas de repères, si  Kinkela était là, la jeunesse serait éblouie . Nous qui sommes là, avons le devoir de donner de la voix pour que les jeunes sachent que dans ce pays, il y a eu des gens qui ont bravé la peur, qui ont bravé la dictature en tant qu’intellectuels, en tant qu’avocats, et qui croyaient en un idéal…

Les jeunes ont besoins de repères, les jeunes ont besoin de modèles, sans cela , c’est la Nation qui va à la dérive… »

La fondation Jean Moreno Kinkela a entre autres comme objectifs, d’œuvrer dans l’encadrement des jeunes par la promotion des valeurs qui avaient caractérisé Me Kinkela.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
2 avril 2024 2 02 /04 /avril /2024 07:27

 

Judith Suminwa & Félix Tshisekedi (photo cell com Présidence)

 

Kinshasa, le 2 avril 2024

Par Cheik FITA

Lundi 1er avril 2024 en soirée, Septante jours après avoir prêté serment et investi Président de la République pour un deuxième mandat, Félix Tshisekedi a nommé le nouveau Premier ministre : Mme Judith Suminwa Tuluka. Elle était ministre d’Etat et ministre du plan dans le gouvernement sortant, celui de Sama Lukonde Kyenge.

Voici le profil de la nouvelle première ministre de la RD Congo tel qu’il circule déjà dans les réseaux sociaux :

« Ancienne fonctionnaire internationale des Nations Unies, elle a passé environ 20 ans à travailler pour le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) dans plusieurs pays d’Afrique. Elle était experte senior en formulation et programmation du développement, en coordination, en gestion des stratégies, en suivi budgétaire et en suivi et évaluation des programmes.

Titulaire d’un Master en Sciences du travail, Administration et gestion du personnel de l’Université libre de Bruxelles (ULB), elle possède également une licence en sciences économiques appliquées des Facultés universitaires catholiques de Mons (FUCAM) – Belgique et un diplôme en comptabilité de l’Ecole de promotion et de formation continue (EPFC) à Bruxelles.

A l’avènement de Félix Tshisekedi à la tête du pays, Mme Judith Suminwa Tuluka est nommée Coordinatrice adjointe chargée des questions administratives et opérationnelles pour le Conseil Présidentiel de Veille Stratégique (CPVS). En mars 2023, elle intègre le Gouvernement en tant que Ministre d’État en charge du Plan. »

Beau profil, bon parcours et donc choix judicieux, bon tandem au sommet de l’Etat.

Judith Suminwa Tuluka aura pour noble tâche de transformer en réalisations les objectifs que le Président Félix Tshisekedi s’est fixé pour son deuxième mandat… En prenant soin de corriger certaines erreurs et imperfections du premier mandat.

La RD Congo, centre et cœur de l’Afrique, deuxième poumon de l’humanité à côté de l’Amazonie a comme destin : devenir grand et fort, en permettant à chacune et chacun de ses fils, de mieux vivre, en paix et sur sa terre que Dieu a immensément pourvue.

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
22 mars 2024 5 22 /03 /mars /2024 01:30
Message pour la Journée mondiale du théâtre 2024 par Jon FOSSE « L’art c’est la paix. »
Chaque personne est unique et, en même temps, semblable à toute autre personne. Le caractère unique est l’extérieur et peut être vu assez clairement, c’est vrai, mais il y a aussi quelque chose à l’intérieur de chaque individu qui appartient à cette personne, c’est-à-dire uniquement à cette personne. Nous pouvons l’appeler âme ou esprit – ou nous n’avons pas besoin de le décrire avec des mots. Laissons-le être là.
Mais autant nous sommes différents, autant nous sommes pareils. Les gens de toutes les régions du monde sont fondamentalement semblables, quelle que soit la langue que nous parlons, la couleur de notre peau ou la couleur de nos cheveux.
C’est peut-être un peu paradoxal que nous soyons à la fois complètement semblables et différents. Et peut-être que l’être humain est paradoxal dans son écart entre le corps et l’âme,
entre ce qui est le plus terrestre et immanent et ce qui transcende les limitations matérielles et
ancrées.
Mais l’art, le bon art, parvient à sa manière miraculeuse à unir le complètement unique et
l’universel, oui, il parvient à faire en sorte que l’individu, l’étranger pourrait-on dire, soit universellement compris. Ainsi Il abolit les frontières entre les langues, les régions du monde et les pays. Ainsi, il rassemble non seulement ce qui caractérise chaque individu, mais aussi, dans un sens quelque peu différent, ce qui caractérise des groupes de personnes, par exemple les nations.
Et l’art ne le fait pas en rendant tout pareil, bien au contraire, mais en montrant la différence,
oui, l’étranger. Dans tout bon art, il y a justement l’étranger, ce qu’on ne comprend pas tout à fait et pourtant qu’on comprend d’une manière ou d’une autre, l’énigmatique, pourrait-on dire, qui fascine et qui crée la transcendance, la transcendance que tout art doit contenir et qui à la fois doit nous guider.
Et je ne peux pas penser à une meilleure façon d’unir les opposés. C’est précisément le contraire des conflits violents, que nous voyons trop souvent se dérouler dans des tentatives destructrices visant à détruire l’étranger, l’autre unique, souvent en utilisant les innovations les plus bestiales que la technologie nous a apportées. Cela devient du terrorisme. Cela devient la guerre. Les humains ont aussi un côté animal ; ils sont motivés par l’instinct, ainsi l’autre,
l’étranger, n’est pas vécu comme quelque chose de fascinant et d’énigmatique mais comme une menace pour l’existence. Et puis l’unique, le différent universellement compréhensible,
disparaît et devient une identité collective où ce qui est différent est la menace qu’il faut maîtriser. Ce qui est perçu de l’extérieur, comme une différence, par exemple entre différentes religions ou idéologies politiques, devient quelque chose qui doit être conquis et maîtrisé.
La guerre est une lutte contre l’intime, l’unique. Et c’est une lutte contre tout art, contre l’essence la plus intime de tout art.
J’ai choisi de parler de l’art en général, pas de l’art théâtral en particulier, et parce que tout bon art, encore une fois, au fond, tourne autour de la même chose, il s’agit de faire en sorte
que ce qui est complètement unique, complètement distinct, devienne universel. On allie l’unique et l’universel dans son expression artistique. Non pas en supprimant la singularité,
mais en la mettant en valeur, en laissant ressortir clairement l’étranger.

C’est aussi simple que la guerre et l’art sont opposés, tout comme la guerre et la paix sont
opposées. L’art c’est la paix.
Traduction originale par Benjamin Favraud
Révisée et finalisée par Jean-Henri Drèze

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
17 mars 2024 7 17 /03 /mars /2024 14:13
L’onde de choc lancée par Charles Onana contre le régime Kagamé… Depuis Kinshasa
L’onde de choc lancé par Charles Onana contre le régime Kagamé… Depuis Kinshasa
KKinshasa le 21 mars 2024

Kinshasa le 21 mars 2024

Par Cheik FITA

En clôture de son séjour à Kinshasa pour la promotion de son livre : « Holocauste au Congo, l’Omerta de la communauté Internationale », l’écrivain franco camerounais Charles Onana s’est adressé aux étudiants de l’UNASIC, ex-IFASIC, ex-ISTI dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

Charles Onana a retracé son parcours en tant que journaliste d’abord, en tant que journaliste d’investigation ensuite. Il a enfin donné les raisons qui l’ont poussé à s’intéresser à la crise des Grands-Lacs dont le principal levier maléfique est le pouvoir FPR de Kagamé au Rwanda.

Charles Onana a parlé de sa méthode de travail : il a compulsé et consulté énormément d’archives : de la présidence française, de L’Union européenne, de l’ONU, de la CPI.

C’est fort de cette grande documentation qu’il a osé écrire ses différents ouvrages qui ont mis à mal le mensonge du régime de Kagamé, et l’hypocrisie de certaines grandes puissances comme la France et surtout les Etats-Unis dont le soutien au régime Kagamé est patent.

Charles Onana a souhaité que les Congolais traitent avec le sérieux qui s’impose ce conflit créé artificiellement à l’Est de la RD Congo pour des raisons simples : le profit… Au mépris de la vie des Congolais vivant à l’Est.

Pour Onana, les ogres sont disposés à balkaniser la RD Congo, à l’instar de ce qui est arrivé au Soudan.

Durant son séjour à Kinshasa, Charles Onana a investi différents plateaux de télévision, studios de radios et amphithéâtres universitaires.

L’Etat congolais lui assuré à lui et à son éditeur la sécurité la plus totale :  gardes rapprochées de la garde présidentielle, motard de la police pour lui permettre de traverser les monstrueux bouchons kinois, une 4X4  de la Présidence pour ses déplacements et une 4×4 de la police avec gyrophare pour clôturer le cortège.

Le séjour de Charles Onana à Kinshasa, ses échanges avec le milieu estudiantin, ses différentes sorties médiatiques, ses différentes rencontres avec des acteurs politiques congolais ont été d’une telle intensité que l’onde de choc ainsi provoquée a allègrement secoué dans ses fondements, le régime du Président rwandais Paul Kagamé.

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
6 mars 2024 3 06 /03 /mars /2024 13:11

 

Bruxelles, le 7 mars 2024

Par Cheik FITA

 

Quand on regarde le globe terrestre on ne peut s’empêcher de remarquer ceci:

  • La RD Congo est au centre de l’Afrique en en étant véritablement le cœur,
  • La forêt équatoriale en Afrique est essentiellement en RD Congo, en en faisant le deuxième poumon du monde à côté de l’Amazonie.

Ces deux données ne sont-elles pas interpellant ?

Ces deux données ont existé avant la venue au monde de tous les hommes qui peuplent actuellement la planète petits ou grands, en ce bien compris tous les dirigeants et hommes d’affaires : Présidents, ministres, députés, généraux, dirigeants des multinationales…

Durant des millénaires, le monde et les hommes qui le peuplent, ont vécu dans un réel statu quo.

Malheureusement, il y a eu ceci depuis quelques siècles :

  • La révolution industrielle, puis la découverte du pétrole, ensuite l’exploitation à outrance de celui-ci au 20è et enfin la boulimie des énergies fossiles à un rythme exponentiel en ce troisième millénaire pour :
  • La volonté de puissance de certains états dit « grands » avec des appétits toujours plus grands à assouvir,
  • L’inextinguible et presque maladive appétit de profit des multinationales et leurs dirigeants …

La recherche des intérêts par les Nations et les multinationales étant ce qu’elle est, c’est sans gêne que des individus revêtus d’une certaine puissance, prennent des décisions au mépris des grandes réalités qui dépassent le petit humain que nous sommes.

Ainsi, en ce troisième millénaire, ces humains revêtus de quelques pouvoirs temporels si pas éphémères se permettent parfois d’oser redéfinir le monde, au mépris de ceux qui y habitent.

Il y a trente ans, un accident de l’histoire avait ainsi mis à la tête d’un minuscule pays enclavé à une des frontières de la RD Congo, un dirigeant mégalomane qui a réussi à embobiner sournoisement un certain nombre de dirigeants occidentaux, au point de les entrainer subtilement à cautionner des entraves à certaines règles sociétales pourtant élémentaires de la civilisation humaine comme :

  • Ne pas soutenir une rébellion ou pseudo rébellion dans un pays voisin sous quelque prétexte que ce soit,
  • Ne pas traverser militairement la frontière des pays voisins,
  • Ne pas causer des déplacements de populations,
  • Ne pas piller les ressources naturelles d’autrui,
  • Ne pas exploiter le travail des enfants dans les mines par exemple, ni les enrôler dans l’armée,
  • Ne pas tuer les populations civiles…

Cette hérésie serait-elle éternelle ? L’évolution de l’histoire ne pouvait elle pas irrémédiablement changer un jour ?

Le peuple congolais victime de cette folie expansionniste resterait il toujours quelque peu apathique face à cette ignominie ?

Les Etats-Unis, premier soutien du satrape africain, auraient ils toujours le monopole de contrôle de direction des gouvernements africains de la région ?

La Chine, devenue dans l’entretemps grande puissance mondiale, ne modifierait elle pas l’échiquier international ?

L’Ex-URSS longtemps prétexte de la guerre froide mais dans l’entretemps remplacée en grande partie par la Russie, sera-t-elle éternellement absente de l’Afrique centrale ?

Et dans ce contexte, l’heure de la mise au ban de la société des dirigeants aux visées expansionnistes à tout vent n’a-t-elle pas sonné ?

Répondre à toutes ces questions équivaut à dessiner le nouveau rapport de force en gestation au cœur de l’Afrique à qui les effets pervers de la dérive industrielle octroient pour le bien de l’Humanité, le rôle incontournable  de deuxième poumon du monde.

Haro à tout crime contre l’Humanité.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
25 février 2024 7 25 /02 /février /2024 13:19
 
Congolais de la diaspora, parlez des méfaits de Kagamé autour de vous !

Bruxelles, le 26 février 2024

Par Cheik FITA

Après avoir visionné ma vidéo sans commentaire de la grande mobilisation des Congolais de Belgique le samedi 24 contre les visées expansionnistes du Président rwandais, (lien : https://www.youtube.com/watch?v=ouk3387mMgw&t=48s )  une amie sénégalaise de Dakar me pose la question suivante :

« J. S.: Bonsoir cher ami pourquoi cette marche anti Kagamé ?

C.F.: Bonsoir , à cause de la guerre d l’est, il arme des pseudo rebelles, et il en profite pour piller les minerais et tuer les populations.

J.S.: Nooon comment peut-il faire ça lui aussi

J.S.: Je croyais qu’il était bien. »

« Je croyais qu’il était bien. » En lisant cette phrase, j’étais tombé des nues !

On se connaît depuis dix ans, elle a déjà participé un à de mes documentaires, tourné à Dakar, elle suit de temps à autre la politique de la RD Congo via mes publications.

Là, je m’étais dis qu’il y avait un vrai problème de communication. L’opinion mondiale est-elle suffisamment informée des méfaits de Paul Kagamé à l’Est de la RD Congo depuis bientôt trois décennies ?

Les milliards de dollars que coûte la mission de l’ONU depuis vingt ans, les millions de déplacés, les centaines de milliers d’enfants orphelins à cause de la guerre, les familles et vies brisées, les milliers de femmes violées, les millions de morts ?

A voir le silence de certains grands médias occidentaux, les hommes politiques de plusieurs pays occidentaux sont soit complaisants, soit complices dans la tragédie de l’Est de la RD Congo.

Que faire ?

L’opinion mondiale doit être informée,

Les différents peuples doivent être associés à la cause congolaise,

Chaque Congolaise et chaque Congolais de la diaspora devrait parler de cela autour de lui, avec les associations, les médias…

Mieux, les prochaines élections du Parlement européen, auront lieu le 9 juin 2024. En Belgique elles seront couplées avec les élections de la Chambre des Représentants, des Parlements de Région et de Communauté.

Les méfaits de Paul Kagamé doivent faire partie des sujets de la campagne.

Oui, Kagamé doit désormais être isolé et mis au ban de la communauté humaine. Il est grand temps.

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA
23 février 2024 5 23 /02 /février /2024 13:29
 
Bruxelles. Elus belges d’origine congolaise vent debout contre Kagamé et sa guerre de pillage à l’Est de la RDC

Photo Cheik FITA

Bruxelles, le 23 février 2024

Par Cheik FITA

Jeudi 22 février 2024, la salle du Press Club Brussels Europe pleine comme un œuf a servi de cadre aux élus belges d’origine congolaise pour la lecture de leur déclaration sur la situation en République Démocratique du Congo et plus particulièrement dans sa partie Est, situation  créée par « les terroristes du M23 et leur soutien le Rwanda qui ont jeté des millions des congolais hors de leurs foyers soit près de 7 millions de déplacés internes selon les récents chiffres de l’OIM (Organisation Internationale pour les migrations) »

Les élus belges d’origine congolaise ont dit Haut et Fort « NON à l’importation sur le territoire congolais d’un conflit qui n’est pas congolais ». En effet, le Rwanda est « confronté à des problèmes de démocratie, de cohabitation pacifique et harmonieuse de ses deux principales communautés. »

les élus belges d’origine congolaise ont  invité «  les Nations Unies, les Etats-Unis ainsi que l’Union européenne à peser de tout leur poids pour faire cesser les entreprises criminelles du Rwanda en RDC,
En passant, ils ont dénoncé « le partenariat que l’Union européenne a signé avec le Rwanda ce 17 février en vue de la création d’une chaîne de valeur….sachant les intérêts économiques et le pillage des ressources que cache cette guerre d’agression les Etats-Unis et l’Union européenne doivent se garder d’encourager directement ou indirectement cette économie de la guerre .»

Ils ont en outre demandé « l’exhumation et l’application des recommandations du rapport Mapping. » et à la Belgique leur pays, « de condamner fermement le soutien du Rwanda aux terroristes du M23 et à prendre des sanctions politiques, diplomatiques, économiques et financières en cas de non cessation dudit soutien du Rwanda aux rebelles du M23. »

Pour les élus belges d’origine congolaise : « un génocide est en cours de perpétration en RDC depuis des années. »

Lors de l’échange avec la presse, l’Info en Ligne des Congolais de Belgique cheikfitanews a demandé à ces élus ceci :

  1. « Allez-vous vous arrêter à cette action ponctuelle ou irez-vous jusqu’au bout, c’est-à-dire : fin de la guerre, retour des agresseurs chez eux, sanction des ou du responsable numéro un.
  2. Bruxelles étant la capitale de l’Europe, siège de l’Otan,
  • Pouvez-vous constituer un lobby qui doit rencontrer tous les principaux décideurs de l’Union Européenne afin qu’ils nous assurent qu’ils sont du côté de la justice et de la paix et non du crime et du pillage ? Médias témoins ?
  • Est-il possible de s’assurer que les minerais du sang pillés au Congo et transitant par le Rwanda, n’atterrissent plus dans des sociétés européennes, et si possible épingler ces sociétés complices ? »

                      Les signataires

Les députés

Pierre Kompany , Nicole Bomele,Bertin Mampaka, Gladys Kazady

Les échevins

Lydia Mutyebele Ngoie, Dr Liselele, Jacob Kamuanga, Dorah Ilunga

Les conseillers communaux

Gisèle Mandaila, Mauricette Cikungu, Alain Badibanga, Jean-Yves Bassambi, Laurent Mutambay, Laetitia Kalimbiriro, Samy Kayembe, Sylvie Mbombo, Marie-Jeanne Peti Mpangi, Victor Kadima, Espoir Vuvu, Roger Ndjoli, Jean-Luc Muleo, Michel Kutendakana,  Patricia Rodrigues, Patrick Issenghe, Grégroire Kabasele, Wivine Mangunza, Mie-Jeanne Nyanga Lumbala, Joëlle Mbeka,Monsempo Ntonga Mbami.


Les conseillers CPAS

Mie-Jeanne Nyanga Lumbala

Les présidents des jeunes

Jean Kitenge, Néhémie Lusakumunu, Kevin Karena, Steffy Munday

Autres mandataires :

Albert Mukulumani, Dorcas Kayembe Stamili, Gisèle Mbayoko Abboud, Denise Kifaya.

Partager cet article
Repost0
Published by Cheik FITA

ANNONCES...MESSAGES

 

http://www.livetvmonde.com/2015/01/rtnc-radio-television-nationale_17.html

 

http:// http://www.rfi.fr/afrique/

 

http://www.voaafrique.com/p/4938.html

 http://www.radiookapi.net/

http://www.tv5monde.com/TV5Site/afrique/

 

http://www.congoindependant.com/

 

http://congolaisdebelgique.be/

LIBERTE DE LA PRESSE.  Charles Goerens, eurodéputé et ancien ministre luxembourgeois 

Cheik Fita et, dramaturge et Journaliste congolais 

 LIVRES: 

RD Congo, sans un seul coup de feu

 

 

 

 

 

 

RD CONGO, LA DÉMOCRATIE assassinée?

De Cheik FITA

(Cliquez sur la Couverture pour l'agrandir

et lire le résumé)

couverture démocratie assassinée

Moins Homme dite la guerre de Kolwezi. Théâtre

DISPONIBLES

Nous contacter en cliquant sur le lien suivant: http://www.cheikfitanews.net/contact

Liens de sites recommandés

 http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

 http://aprodec.blog4ever.com/

http://www.congoindependant.com

http://www.cheikfitanews.net/ 

 http://banamikili.skyrock.com/

antennemondesocietecivile-rdcongo.com​

RD CONGO 2011 LES ELECTIONS DE LA HONTE

 rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne lien 

http://www.eueom.eu/files/pressreleases/english/RFEUEOMRDC2011comp.pdf

FOCUS

Liens